Comment tenir son peigne pour démêler efficacement son petit chien

Quel que soit le peigne que vous achetez la façon de le tenir pour peigner votre petit chien est primordiale.

Quand vous toilettez votre petit chiot dès les premières fois il est extrêmement important de ne pas heurter les os, délicats, de ses pattes, de ses côtes, ses moustaches, sa queue dont la finesse la rend fragile et sensible.
Il faut tenir votre peigne comme sur les photos, de façon à maîtriser vos gestes, aller contre les os, autour de la bouche, sous les yeux, sans les heurter.

Si vous n’arrivez pas dès le début à mesurer la portée de vos gestes votre chiot va avoir mal et va se mettre à craindre le moment de son toilettage.

Vous ne saurez pas pourquoi il bouge sans cesse et cherche à vous échapper : il a eu mal : il a peur.
Et un chiot se souvient très très longtemps d’avoir eu peur. Même si vous donnez bien une récompense à la fin du toilettage ça ne suffira pas à lui redonner l’envie de se faire peigner.

 

Pour peigner les pattes tenez le peigne comme sur la photo, et utilisez le doucement, relevez les poils soigneusement afin de commencer le démêlage tout contre les os, tout autour, puis rabattez progressivement les poils en passant les dents du peigne à chaque fois.
 

Pour peigner le corps relevez toujours également tous les poils d’une main et commencez à passer le peigne tout contre la peau avant de continuer en rabattant les poils peu à peu. En progressant de touffe de poils en touffe de poils vous n’oublierez aucun endroit.

Pour peigner les moustaches n’utilisez que quelques dents du peigne afin de contrôler parfaitement la douceur et l’efficacité de vos mouvements en vous assurant ainsi que vous n’entrez pas une dent de peigne dans l’œil (grave), ou dans sa bouche, (très désagréable).

Si vous rencontrez des nœuds (ce qui ne devrait pas arriver si vous utilisez un après shampoing très nourrissant en même temps ou après le shampoing !) utilisez UNE seule dent du peigne tenu parallèlement aux poils, en inclinant le peigne pour plus de précision. Vous introduisez cette dent en haut des poils, contre la peau, vous glissez jusqu’à ce que le nœud bloque, vous écartez le nœud avec les poils, et vous continuez à faire descendre la dent jusqu’à l’extrémité des poils, poil par poil. C’est un peu long mais ainsi vous n’arrachez pas de poils.
Attaquer un nœud de front avec plusieurs dents du peigne revient à arracher une touffe de poils entière.
Pour les caniches, les bichons frisés vous pouvez utiliser une petite carde. Veillez à ne surtout pas la faire heurter le corps ou les pattes du chien pour souhaiter aller plus vite. Vous risquez de le blesser ou de lui faire très mal. Mais surtout sachez qu’en utilisant une carde vous arracherez toujours beaucoup de poils à la fois. Un démêlage journalier au peigne peut éviter cet inconvénient.


En gardant toujours en mémoire qu’un shampoing et un après shampoing très adaptés à la texture des poils de votre petit chien, plus un démêlage quotidien, quelque soit la race, vous assureront un travail vraiment facile. Et à votre petit chien le plaisir d’une séance journalière avec plein de caresses et des mots tout doux, plus…… une récompense bien sûr.


« Mannequin plein de patience » : Texie des POUPONS FRISES

Signez notre  Livre d'or *    Retour à la liste des mots clefs

Lien vers le SOMMAIRE Général du site de l'élevage des Poupons Frisées