Habitudes  (Automatismes):

 Vous êtes en vacances quelque part et vous préparez le déjeuner, des miettes de pain ou d'aliments tombent, le chien qui "dormait" se précipite et se régale. Vous avez laissé faire, trouvant même cela amusant, c'est dommage !
Maintenant, à chaque fois que vous toucherez à la nourriture dans cette cuisine, votre chien sera là à guetter la bonne aubaine. 

Vous revenez dans ce lieu un ou deux ans après ? Ils se souviendra, et sera là à guetter toujours et encore.

Entre temps, si vous l'aviez habitué à ne pas quémander à votre domicile habituel, il ne quémandera pas et ne guettera pas lorsque vous serez de retour chez vous.

Moralité : laisser faire une seule fois quelque chose revient pour votre chien à la tenir pour acquise. Et cela sera bien difficile de lui faire renoncer à cette "habitude". Et cela risque de le déstabiliser et de le faire douter de votre autorité.

retour à la liste des articles

Haleine mauvaise :

 Plusieurs causes sont possibles.

Elle peut être due à la présence de tartre sur les dents. Le remède premier s'il n'y a pas trop de tartre est de brosser les dents ( voir dentifrice )de votre chien.

Si non une visite chez le vétérinaire s'impose. Lui pourra dire si cela vient de son tube digestif ou de ses dents. Il fera un traitement par médicament ou un détartrage.

retour à la liste des articles

Herbes à éviter :herbes qui collent aux poils du shih tzu

 Ci contre ce genre d'herbe est à fuir. Elle entortille les longs poils et forme un nœud très difficile à défaire. Il faut opérer si possible à deux. L'un tient le chien et le brin d'herbe et l'autre prend quelques poils seulement à la fois et les tire délicatement du nœud formé et ainsi de suite. Il faut de la patience. Sur l'agrandissement on remarque les petites barbes collantes qui emmêlent les poils.

Herbes (votre chien mange de l'herbe):

Nous avons élevé 8 chiennes et nous en avons eu deux qui « broutaient » l’herbe à chaque sortie à la campagne ou en montagne. Une vomissait immédiatement à chaque fois et nous en avons déduit qu’elle se purgeait. L’autre n’a quasiment jamais vomi, cela repartait dans les selles.Cela ne les a jamais rendues malades. Et aucune problème gastrique n'a jamais été détecté chez aucune d'elles. Notre shih tzu, Ondine, ne s'est jamais intéressée aux herbes, or elle a développé un ulcère gastrique dès son plus jeune âge. Elle est traitée depuis sans interruption, à vie.

Des vétérinaires ont écrit que le fait de manger de l'herbe était uniquement dû au fait que les chiens qui le font ont un problème gastrique, non encore détecté, et pas du tout à cause du besoin de se purger.
 Comme il ne faut jamais passer à côté de quelque chose qui peut s'avérer grave à la longue, si votre chien mange de l'herbe à chaque sortie où il en a l'occasion, emmenez le en consultation chez votre vétérinaire. Sans doute commencera t'il, après examen de routine, par donner un pansement gastrique uniquement vendu chez les vétérinaires. A vous de voir si, suite à ce traitement, votre chien cesse de s'intéresser à la moindre touffe d'herbes. Et s'il continue, un examen plus poussé peut s'imposer.

 Ce qui peut être gravissime, c’est de les laisser manger l’herbe d’espaces publics ou privés dont on soupçonne, ou dont on sait, qu’ils ont été traités avec des herbicides. Cela serait mortel !

retour à la liste des articles

Hernie discale :

Plusieurs fidèles de notre site nous ont relaté des problèmes de hernies discales chez des shih tzus, bichons Maltais et bichons Frisés, j’y ajouterai notre petite King Charles Fergy qui, elle, en est morte.

Cette pathologie peut les atteindre dans l’ensemble à partir de l’âge de deux-trois ans. Ce n’est pas uniquement la maladie d’un chien âgé.

Il y a plusieurs degrés de gravité :

C’est ce qui est arrivé soudainement à notre King Charles Fergy, des petits cris de douleurs nous avaient alertés, les anti inflammatoires n’ont pas suffi, elle s’est soudainement paralysée.

Après plusieurs jours d’hospitalisation, quand elle est revenue chez nous, totalement paralysée, elle s’est mise à souffrir le martyre, et la mort dans l’âme nous avons décidé de l’endormir définitivement pour lui rendre la paix. Le vétérinaire avait jugé que dans son cas une opération n’avait aucune chance de réussir, elle avait presque 14 ans.

Quand on est qu’au début des douleurs et des symptômes le vétérinaire fait des piqures d’anti inflammatoire et prescrit le repos complet.

Et on voit à l’évolution des symptômes s’il y a des chances que cela se remette tranquillement, ou s’il faudra envisager une opération.

 Là c’est le vétérinaire qui la propose, parce qu’il pense qu’elle a des chances de réussir, mais c’est vous qui décidez car cette opération vaut très cher. Elle est souvent faite par un vétérinaire spécialisé dans ce type d’opérations.

 Dans l’optique où l’opération, on l’espère, pourra être évitée, vous aurez un traitement assez long à appliquer.

Des séances de mésothérapie peuvent beaucoup aider en plus. Et vous observerez les semaines de repos total prescrit par votre vétérinaire.

 Voici quelques conseils pour éviter, par la suite, que cette hernie discale jamais ne rechute :

 Si vous appliquez bien tous ces conseils vous verrez que votre petit chien prendra très rapidement de nouvelles habitudes, de tout fou, il deviendra raisonnable et je vous assure que ça ne lui pèsera pas du tout.

 Notre petite Bichonne Maltaise Hermine a eu cette alerte à 18 mois, nous avons appliqué nos propres conseils durant toute sa vie, elle est hélas morte à 14 ans d’une insuffisance cardiaque soignée depuis des années, mais absolument pas à cause de sa hernie discale.

retour à la liste des articles

Hernie ombilicale :

 Vous venez d'acheter votre chiot, de quelque race que ce soit, et en le caressant vous découvrez une petite boule à l'endroit de son nombril.
C'est une hernie ombilicale. Et ça arrive assez fréquemment. (l'ouverture ombilicale laisse passer une toute petite partie d'intestin).

Les hernies ombilicales peuvent être héréditaires. Mais le plus souvent elles sont traumatiques, quand le cordon ombilical est arraché trop près de la paroi abdominale par la maman chien, ou coupée trop près de la même paroi par l'éleveur après l'accouchement. Souvent les éleveurs font opérer leurs chiots atteints de ce défaut avant de les vendre. L’opération est bénigne et ses suites très faciles.

Si cela n'a pas été fait quand vous achetez votre chiot, et que cela vous inquiète, vous pourrez, lors de la stérilisation de la chienne, l'opérer en même temps. Ça se fait très bien. Pour le chien mâle il faudra juste prévoir l'opération pour refermer l'ouverture.
Une hernie ombilicale est tout à fait indolore. Seuls de très gros efforts peuvent faire agrandir l'ouverture et laisser passer une plus grande portion d'intestin. Dans ce cas il y a un risque d'occlusion intestinale d'où l'urgence vétérinaire.

Si vous ne les faîtes pas opérer, en principe, il n'y a pas de danger. Ils peuvent vivre plus de 15 ans avec cette ouverture. Il faut surveiller en permanence que l'ouverture ne s'agrandisse pas. Dans ce cas là : urgence et opération bien sûr.

retour à la liste des articles

Homéopathie : (prise des granules) : :


Votre vétérinaire vous l'a prescrit et vous même donnez un remède homéopathique composé de granules à votre chien.

Si vous avez de la chance, il les prendra dans le creux de votre main comme une friandise...Mais c'est rare !

On peut essayer de les enfoncer loin dans sa gorge avec ses deux pouces, ce n'est pas facile vu la taille des granules et le nombre qu'il faut administrer. et souvent trois fois par jour.seringue avec les pilulles homéopathiques

 Mais il se peut qu'il ne veuille pas du tout les prendre et c'est ce qui arrive le plus fréquemment. Il est même très fort pour les cacher dans ses babines, et mâchouille tout ce qu'il sait pour les recracher aussitôt après. Des fois on retrouve les granules par terre lorsqu'on passe l'aspirateur !

Une solution consiste à introduire les granules dans le corps d'une petite seringue, remettre le piston en place et aspirer de l'eau environ 1.5 mL. On va laisser fondre les granules en agitant de temps en temps. En deux, trois minutes elles sont fondues, on peut alors faire boire le médicament en introduisant le bout de la seringue entre les carnassières et on enfonce le piston. (Bien évidemment on utilise que le corps de la seringue sans son aiguille !)

retour à la liste des articles

Hyperactivité :

De même qu'on a vu apparaître depuis deux décennies les enfants hyperactifs, certains chiots le sont devenus aussi. Ou si cela n'est pas exactement çà, cela y ressemble beaucoup.
Adoptés à deux mois (pas moins, car c'est une cause de l'hyperactivité : manque d'éducation naturellement faite par la mère du chiot) par des maîtres très aimants (jusque là tout est normal) ils deviennent des éponges instantanément et absorbent les qualités comme les défauts.

En principe les chiots se construisent, comme les bébés avec beaucoup de calme, de sommeil, de sérénité, de jeux dirigés et arrêtés par les maîtres sans énervement ni acharnement.

Des horaires très réguliers pour les repas et pour faire les besoins. Si les bébés peuvent sortir au bout de quelques semaines, les chiots le peuvent aussi, un peu dans les bras tant qu'ils n'ont pas eu tous leurs vaccins -à moins qu'ils ne bougent pas de la pelouse du jardin familial clos-.(Il faut éviter qu'ils reniflent les déjections d'autres chiens porteurs de germes). Par après, les sorties sont de mise.

Si l'atmosphère familiale est bruyante, assez survoltée, stressante, peu régulière, assez peu attentive au chiot, si le travail des parents, l'école ou le lycée pour les enfants, les courses à faire, le ménage ,et tout, se font dans l'énervement journalier, le chiot risque de devenir un chien toujours en action, nerveux, bruyant, peu sécurisé parce que rien n'est stable autour de lui, et courant avec les autres sans s'arrêter; ne prenant pas le temps de jouer et de dormir comme ça lui serait vital.

 Si vous avez un chiot, puis un chien comme cela, le chien n'y est pour rien, c'est votre façon d'agir, c'est votre mode de vie qui sont à revoir.

retour à la liste des articles

Hygiène élémentaire :

 Pour assurer le toilettage journalier de votre petit toutou vous aurez besoin d’acheter :

A la moindre petite irritation de peau qui ne vous paraît pas inquiétante imbibez un coton de désinfectant Bétadine et appliquez le deux à trois fois dans la journée sur l’irritation. Si ça ne passe pas voyez votre vétérinaire.

Quand vous rincez les pattes salies par la neige, la boue, le sel en cas de verglas, dans votre évier ou dans votre baignoire, ou bac à douches, n’oubliez pas de désinfecter la faïence ou l’inox avec un désinfectant javellisé.

De même vaporisez un produit désinfectant, type Sanytol ou autre, sur votre toile cirée qui protège votre table pour le toilettage. Essuyez soigneusement avant de la replier.

Pensez à laver vos sols régulièrement surtout si votre petit chien fait ses besoins sur un bac à pipis, tellement pratique. Il y a toujours des petites gouttes d’urine autour. Mais rincez les bien après les avoir lavés, souvent les chiens lèchent par terre après leurs repas. Ils espèrent toujours qu’il y a des miettes tombées de l’assiette. Il vaut mieux qu’ils n’absorbent pas de produits chimiques.

En cas d’allergies pensez à changer de produit de nettoyage des sols, ou la lessive qui sert à laver leurs coussins ou petits manteaux.

Passez régulièrement à la lessive les couffins, couvertures, coussins, manteaux, laisses, colliers. Inutile de mettre de l’adoucissant parfumé, une lessive la plus neutre possible suffira.

retour à la liste des articles

Hypoglycémie :

 C'est un trouble qui peut être si grave que, non décelé et traité à temps, qu'un chiot peut en mourir très rapidement.

C'est plus spécifique chez les jeunes chiots de petites races telles que les Yorkshires et les Bichons Maltais, les caniches et les Spitz. C'est rare chez les Shih Tzus et chez les Bichons Frisés

Dans une même portée de plusieurs chiots certains ont vite un poids normal et la forme, et un parmi eux ne grossit pas régulièrement et reste plus faible. C'est celui là qui risque de faire des crises d'hypoglycémie.

Tous les éleveurs de ces races sont très sensibilisés par ce problème et surveillent de très près pendant leurs premières semaines les chiots susceptibles d'avoir ce malaise grave. Cela les prend tout d'un coup, ils jouaient ou avaient l'air tout à fait bien et puis ils tombent en syncope, se raidissent et si on ne fait pas quelque chose tout de suite ils peuvent mourir. Mais cela peut être aussi la conséquence de vomissements violents et fréquents associés à de la diarrhée. Mais dans ce cas là il y a urgence vétérinaire car un chiot est beaucoup plus vite fragilisé qu'un chien adulte.

Quand vous allez chercher votre chiot de 8 semaines ou plus c'est qu'il est jugé en pleine forme par l'éleveur, et qu'il peut entrer dans votre famille en toute sécurité, sinon l'éleveur le garde quelques semaines de plus à l'élevage, le temps qu'il prenne toutes ses bonnes forces.

Dès que votre tout petit chiot arrive chez vous, ne le stressez pas plus qu’il n’est en voulant le forcer à manger, mais comptez les croquettes que vous mettez dans son assiette et assurez vous ainsi de savoir s’il en a mangé quelques unes le premier jour, et les suivants. L’éleveur vous aura dit de donner les mêmes croquettes que celles distribuées à l’élevage. Ne changez surtout pas de vous-même, vous risqueriez de tuer votre chiot par une forte diarrhée.

Et prenez la précaution de donner un peu de miel deux fois par jour par prudence, pour lui donner des forces et contrer la survenue d’une crise d’hypoglycémie.

Cependant si vous êtes confrontés à une crise d'hypoglycémie de votre jeune chiot tout juste ramené chez vous, ou un jour ou deux plus tard, il faut :

Tout de suite, dès que vous vous apercevez de la perte de conscience lui ouvrir la bouche, ou l'entrouvrir, pour introduire de l'eau sucrée, ou frotter ses gencives et sa langue avec du sucre, ou du miel. S'il ne peut pas avaler ce n'est pas grave, les propriétés du sucre vont pénétrer à travers ses muqueuses.

Si ses dents ne peuvent même pas s'écarter retroussez ses babines et frottez les de sucre ou de miel.

Avec une seringue introduisez entre deux dents quelques gouttes d'eau sucrée sur sa langue.

S'il fait une petite crise où il est juste un peu malaise, faible, refroidi, donnez lui des petits morceaux de gâteau sucré, ou un peu de sucre comme cela au bout de votre doigt.

Prenez lui sa température par prudence. La température normale d’un chien est de 39°, si votre petit chiot a une température de 37°5, ou à peine plus, c’est un signe d’alerte d’urgence vétérinaire. Donnez du miel, du sucre et emmenez le aussitôt chez le vétérinaire afin qu’il le mette sous perfusion et le requinque bien comme il faut.

Quand il est remis, rien de spécial de plus à faire, sinon le surveiller 24h sur 24 le temps qu'il devienne un chiot plein de forces! bien sûr vous pouvez le présenter en consultation à votre vétérinaire pour être sûrs que le chiot ne présente pas les symptômes d'une autre maladie.

Donnez lui à manger autant qu'il voudra à ses heures habituelles une nourriture riche pour jeunes chiots, de la meilleure qualité possible. Et laissez toujours de l'eau fraîche à disposition. Si vous lui donnez des croquettes et que vous n’avez pas un autre chien, ou un chat qui risque de venir les manger à sa place, laissez lui, les deux premiers mois, des croquettes à disposition toute la journée.

Quand cette période difficile est définitivement passée, il a bien grossi, il est en pleine forme et cela n'aura aucune conséquence sur sa santé future. Certains chiots font des crises jusqu'à 4 mois et vivent ensuite 15 ans sans problèmes particuliers. Vous reprenez alors des horaires de repas deux fois par jour, à heures régulières.

Dans l'élevage les reproducteurs sont choisis pour leur bonne santé, leur beauté, leur sociabilité, rien ne laisse prévoir lorsque naissent leurs petits qu'un chiot parmi tous présentera ce trouble. Cela sera dans une portée, et pas dans la suivante. On ne peut vraiment pas le prévoir.

Quand vous achetez un chiot de très petite taille il est préférable que vous le fassiez dormir la nuit à côté de votre lit afin de mieux le surveiller. (voir astuce pour pipi du chiot)

retour à la liste des articles

Voir aussi :

La vie de tous les jours de nos petites chiennes : début en 2002, dernière page actuellement

Vous pouvez aussi signer notre "livre d'or"

Voir les magnifiques chiots à vendre chez Les Poupons frisés