Manteau :

En principe on n'habille pas les Shih  tzu et les Lhassa apsos. Leurs longs poils sont sensés les protéger du froid. Il y a quelques exceptions :

retour à la liste des articles

Marquage urinaire des mâles aux pieds des meubles :

Lorsque vous ramenez chez vous votre adorable petit chiot mâle, en général, vous ne pensez pas à ce souci là. Vous lui apprenez l'éducation à la propreté comme nous vous la conseillons et, la plupart du temps, en trois mois il sera parfaitement propre. Soit il fera sur son bac à pipis, soit il fera avec bonheur en promenades sur les trottoirs, dans votre jardin, ou dans la campagne.

La plupart du temps votre petit mâle sera propre et ne lèvera jamais la patte sur vos meubles.

Dans ces cas là son instinct de mâle se réveille et il va lever la patte pour marquer son territoire. Dehors c'est très bien, chez vous c'est difficilement tolérable. Mais une fois que cet instinct est bien réveillé difficile de le contrer. Si vous êtes toujours avec lui vous arrivez à connaître le moment où il va être tenté de lever la patte et donc vous le lui interdisez sévèrement de la voix. Mais si vous êtes absent inutile de gronder à votre retour pour quelque chose qu'il aura fait il y a plusieurs heures peut être. Donnez lui beaucoup de jouets, une boule avec des petits trous et des croquettes dedans afin de l'occuper durablement par exemple. Mettez lui la radio ou la télévision, cherchez à le distraire. Et promenez le longuement à votre retour.

Cependant si jamais il n'a pas eu l'occasion de connaître tous les stimulis cités ci-dessus et qu'il lève tout de même la patte arrivé à son âge adulte, c'est qu'il peut y avoir un problème relationnel entre votre chien et vous qu'il s'agit de de comprendre. Il n'est pas possible de couvrir tous les cas de figure en quelques lignes. Il faut alors demander l'aide d'un comportementaliste qui va analyser l'ensemble de vos habitudes et de celles de votre chien pour trouver la solution.

La castration est-elle la solution ? a priori non, mais n'ayant que des femelles nous n'avons pas rencontré ce cas de figure. Mme Pfister, propriétaire de Clovis, a enquêté auprès de comportementalistes et voici leurs réponses sur une page spéciale.
 

retour à la liste des articless

Médicaments (comprimés) :

On pourrait croire que faire prendre un comprimé à son chien est simple, des fois oui, des fois non. quand c'est un toutou soumis il suffit d'écarter la bouche d'introduire le comprimé et de le pousser dans le fond de la gorge. ça par contre c'est indispensable, sinon, si ça n'est pas assez loin dans la gorge, soumis ou pas, il vous le ressort avec dextérité.

Mais bien souvent votre chien n'aime pas cette intrusion de force, il se débat, bouge la tête dans tous les sens, ne veut pas desserrer les mâchoires, ou cherche à vous serrer les doigts, même le plus gentil peut faire ça. bref ça tourne à la bagarre, à l'affrontement, à l'énervement. or ce n'est pas de sa faute à lui, pour vous dire qu'il n'en veut pas il n'a que cette façon de réagir.

La meilleure solution c'est de vous faire aider , la deuxième personne se met derrière le chien, tient fermement les oreilles contre la tête, (s'il a de longues oreilles!!!! sans ça, il tient serrée la tête), et pendant cette immobilisation qui surprend votre chien, très vite vs écartez la mâchoire, introduisez le comprimé d'une main et avec le pouce de l'autre main vous lui enfoncez loin dans la gorge.

Tout étant une question d'habitude, s'il y a une quinzaine de jours de traitement, votre chien va s'habituer et vous pourrez vous passer de l'aide annexe.

On vous dira : "mais moi je n'ai aucune difficulté, je lui mets le comprimé dans un morceau de fromage et il avale tout sans problème". c'est tout à fait exact si le comprimé peut être pris avec la nourriture, c'est souvent le cas des antibiotiques. On peut le mettre aussi au milieu des croquettes, entier, ou écrasé, ou fractionné en petits morceaux. S'il est vorace tout fera ventre, s'il est délicat il fera le tri et tout sera à recommencer.

S'il s'agit de lui faire prendre un comprimé compatible avec les repas je peux vous conseiller de l'écraser soigneusement entre deux cuillers à café. Vous mouillez un petit peu les croquettes avec de l'eau bien tiède et vous mélangez la poudre obtenue dedans. En principe les petits chiens aiment beaucoup leurs croquettes un peu mouillées, cela les rend très appétentes et ainsi ils ne se rendent pas compte du goût du comprimé.

Parfois, trop rarement hélas, le vétérinaire prescrit des comprimés appétant, c'est à dire que le chien aura du plaisir à les manger comme ses croquettes. ça facilite bien la vie.

Mais, si le vétérinaire ne vous l'a pas précisé, lisez bien la notice, d'autres comprimés sont à prendre impérativement loin des repas, tels les anti diarrhéiques, entre autres. et les anti vomitifs. Si on donne avec du fromage ou autre cela retarde l'absorption du médicament. Dans ce cas là vous lui ferez prendre en vous faisant aider.

Je le regrette, mais quand on est tout seul, il n'y a pas d'autre solution que d'insister jusqu'à ce qu'il le prenne.

Si on peut le diluer dans un peu d'eau alors voir l'usage de la seringue et granules homéopathiques

retour à la liste des articles

Mon chiot ou mon chien mange tout et n’importe quoi :

Scientifiquement ce travers s’appelle « le pica ». Si vous tapez ces mots sur internet vous pourrez lire des articles extrêmement complets et détaillés écrits par des vétérinaires. C’est vraiment très instructif.

Mais nous allons parler des chiots et des petits chiens achetés à l’élevage LES POUPONS FRISES ou chez d’autres très bons éleveurs. Ils n’ont à priori aucune raison de souffrir de ce désordre alimentaire. Jusqu’au sevrage ils ont vécu collés à leurs maman, ils ont tété, joué avec leurs petits frères et sœurs, dormi, dans des boxes sécurisés. Ensuite, sevrés, ils se sont retrouvés dans des grands parcs, sur sols carrelés, toujours à jouer, dormir, manger. Ils ont été sociabilisés, chouchoutés, bisoutés, câlinés. Ils ont reçu la meilleure nourriture pour chiots possible. Vaccinés, surveillés de très près, ils arrivent auprès de vous en pleine bonne santé et bien équilibrés.

Mais ce sont des chiots ! Une fois chez vous l'éducationdoit être menée dès le retour. Comme tous les petits bébés ils vont prendre en bouche tout ce qu’ils vont trouver, c’est tout à fait normal et totalement dangereux.

Donc prévoyez, avant leur arrivée, par exemple si vous avez des enfants, de leur faire ranger tout ce qui traine par terre, et obtenez par la suite qu’ils ne laissent rien trainer par terre : des billes, des légos, des playmobils peuvent être de grands dangers si avalés à la va vite.

Ne laissez jamais trainer vos chaussures, chaussons, chaussettes, et différents vêtements sous peine de les voir réduits en charpie. Avec le risque d’occlusion intestinale, de perforation intestinale, d’irritation digestive.

Ramassez les journaux et magasines et rangez les sur les meubles, pas dans un porte revues. Montez sur des étagères vos plantes car le risque d’intoxication est élevé et mortel dans certains cas. Et tous les chiots s’intéressent de très près aux feuilles qui tombent par terre, miam, c’est bon !

Attention aux mouchoirs en papiers qui tombent au sol, ou pire à la boite posée sur une table basse. Tout sera déchiqueté vite fait et la moitié mangée.

Tout ce qui peut être à leur niveau une fois qu’ils se dressent sur leurs pattes arrières doit être monté plus haut et rester hors de leur portée.

Dans la cuisine ne laissez jamais aucun produit en bidon, bouteille, distributeur, aucun balai, aucune lavette, sur le sol. Là le risque d'intoxication fatale est majeur.

Pensez à enfermer votre poubelle dans un placard, ou à en prendre une plus petite que vous poserez sur un plan de travail, sinon ils sauront vite la renverser, par curiosité des bonnes odeurs qui s’en échappent, et rongeront tout ce qui s’y trouve. Tout y étant potentiellement dangereux, ce serait terrible de la laisser à terre. Lorsqu’ils auront l’âge adulte, n’ayant jamais été autorisés à fouiller dans cette poubelle, vous pourrez en remettre une bien fermée à terre, en principe ils ne s’y intéresseront pas du tout.

Jamais de boites ou tubes de médicaments laissés à portée des petites dents, sur tables basses, au sol, sur tables de nuit, là aussi les risques d’intoxication sont mortels. Enfermez bien tout dans votre pharmacie. Attention aux flacons de shampoings, savons, sels de bains, gels douches, posés sur le rebord de votre baignoire : dangers d’intoxications. Posez les sur des étagères en hauteur.

Ils peuvent gratter et déchiqueter vos tapis de bains, pendant quelques mois passez vous en, jusqu’à ce qu’ils sachent qu’ils n’ont le droit de mordre que leurs petits jouets. Sans compter qu’ils vont prendre ces tapis pour des alèses à pipis !!!! « c’est posé sur le sol donc j’ai le droit de faire pipi dessus » !!!!!

Vous aurez prévu avant sa venue l’achat de plein de petits jouets en latex d’abord, puis en vinyle, en peluches et vous initierez des parties de jeux avec ces petits jouets uniquement. Vous arrêterez ces parties chaque fois de vous-mêmes afin qu’ils s’habituent à respecter votre autorité.

Vous leur apprendrez très vite les codes de « séparation» afin que pendant vos absences, par angoisse, par ennui, par anxiété, ils ne s’attaquent pas aux pieds des tables, des chaises, des fauteuils, aux plinthes, aux portes, aux linos, aux moquettes, aux parquets, aux papiers peints !!!!!!!!!!!!! C’est vraiment une question d’éducation, de les faire jouer, de les préparer parfaitement à vos séparations, dès les premiers jours chez vous. Sinon, s’ils avalent des morceaux de bois, de plastique, de papier, là aussi ils risquent une occlusion intestinale. Cela constitue je vous le rappelle une urgence vétérinaire.

Ils peuvent aussi, toujours par ennui et anxiété, se faire du léchage compulsif, manger leurs poils, d’où des blessures et des désordres gastriques. Là aussi revoyez du tout au tout votre éducation, vos façons de faire, et déterminez quels sont les problèmes où on doit apporter des solutions. A la base le problème : c’est souvent vous et ce que vous faîtes !!!!!!!!!!Réfléchissez bien, c’est rarement la faute du petit chien, mais bien la vôtre !!!!!!!

Dehors, tenez les en laisse courte et surveillez bien leurs parcours.

Dites « non » très fermement chaque fois qu’ils s’intéressent aux cailloux, aux feuilles, aux branchettes, aux papiers qui trainent, aux noisettes, aux glands, aux baies non comestibles qui tombent des haies, aux fleurs fanées qui jonchent les trottoirs. Toujours l’éducation !
S’ils sont intéressés par les déjections des autres chiens écartez les d’office. C’est comme cela que se transmettent les gastro si nombreuses et les maladies graves à mortelles contre lesquelles ils sont vaccinés bien sûr, mais on n’est jamais trop prudent.

Par contre ils peuvent flairer les pipis pour se faire leurs carnets de sociabilisation dans le quartier.

S’ils ont tendance à manger leurs cacas chez vous au lieu de les laisser sur leurs bacs à pipis jusqu’à ce que vous les ramassiez et les jetiez, si vous assistez à la scène, à chaque fois c’est « NON on ne mange pas », s’ils les laissent vous récompensez et félicitez. Dehors vous les en écartez en tirant sur la laisse et vous ramassez pour jeter.

Pensez : chez vous, ils vont peut être les manger parce que lorsqu’ils étaient petits et faisaient n’importe où vous les aviez beaucoup grondés. Ils peuvent alors être tentés de les manger pour vous les cacher et se soustraire à la colère qui les a marqués (et ce même si c’est fait par la suite là où cela doit être fait).

Si vous avez un jardin, surveillez les très sérieusement, en promenade à la campagne également : en effet certains petits chiens adorent mordiller des brins d’herbe. A priori cela ne leur fait pas de mal, éventuellement cela provoque des vomissements, pas graves. Mais finalement les herbes peuvent être porteuses de larves, de parasites, d’œufs, et elles risquent parfois de les contaminer plus ou moins gravement.

Attention, risque majeur avec les pesticides, les herbicides, les engrais que vous aviez l’habitude de mettre sans vous soucier des conséquences, terminé ! Le risque mortel d’intoxication est bien trop présent, réel, et grand. Dans les parcs des villes évitez aussi qu’ils n’aillent grignoter des herbes, on ne sait jamais s’il n’y a pas eu de pulvérisations d’engrais.

N’oubliez jamais de les vermifuger: tous les mois jusqu’à 6 mois, puis 4 fois par an ensuite. Ne donnez pas toujours le même vermifuge, voyez avec votre vétérinaire qui vous conseillera lesquels alterner pour bien couvrir tous les vers.

Ne donnez que des excellentes vermifuger, souvent achetées chez votre vétérinaire, extrêmement digestes surtout, et qui assureront qu’il n’y aura jamais la moindre carence en vitamines. Car le pica peut provenir aussi d’une carence alimentaire.

Si votre éducation est sans faille vos petits chiens ne souffriront jamais de pica à l’âge adulte.

Si malgré tout vos petits chiens s’obstinent à vouloir manger de tout, partout, et que vous n’arrivez pas à les détourner de ce travers, allez sans hésiter consulter un vétérinaire, ou un vétérinaire comportementaliste. Au cours de consultations où vous expliquerez et répondrez à beaucoup de questions il se dégagera des réponses qui apporteront des solutions à vos problèmes. Enfin ! Il y a toujours une solution à n’importe quel problème.

retour à la liste des articles

Mon chien gratte avant de se coucher :

Vous l’avez sûrement remarqué, avant de se coucher en rond, bien lové, votre chien gratte comme un fou et longuement son couffin, son coussin, votre fauteuil ou votre canapé.

Pourquoi fait il cela ? Parce qu’il souhaite effacer de l’endroit qu’il s’est choisi toute odeur parasite de la personne ou de l’animal qui y était installé précédemment. Et déposer la sienne !

On craint les griffes des chats, dévastatrices, on peut craindre tout autant les griffes des chiens quand ils ont décidé de faire place nette. Si votre canapé ou votre fauteuil sont recouverts de tissus précieux vous avez intérêt à tout simplement interdire que votre chien monte une seule fois dessus. Parce que sinon lui ne renoncera jamais à gratter, jamais. C’est inné, vous n’arriverez pas à le faire changer d’avis.

C’est encore plus flagrant lorsque vous avez, comme nous, plusieurs chiennes, 4 en l’occurrence. Elles passent leur temps à se piquer leurs places et, à chaque fois, celle qui prend la place libre se livre à une énorme séance de grattage. Autant dire que nous sommes très attentifs à la qualité des tissus de leurs multiples coussins. Il faut qu’ils soient extrêmement résistants ! Sinon nous sommes bons pour en racheter des nouveaux fréquemment.

retour à la liste des articlesss

Mon chien grogne après les petits enfants :

Si vous avez acheté votre tout petit chiot lorsque vous n’aviez pas encore d’enfant c’est ce qui risque d’arriver lorsque votre bébé commencera à se traîner par terre. Dès qu’il aura 10 à 12 mois.

Lorsque votre bébé est né, aux yeux de votre chien, c’est « quelque chose » que vous transportiez toujours dans vos bras, ou que vous posiez dans un berceau, un petit fauteuil relax. Cela ne le gênait pas du tout dans la mesure où vous lui accordiez, à lui, le temps, la nourriture, les attentions et l’affection nécessaires à son bon équilibre.

Puis un jour « la chose » s’est vue déposée sur le sol, comme lui, et se déplaçait en émettant plein de sons inconnus. Dans la tête de votre petit chien ça a tout de suite voulu dire : « méfiance ! ». Il est venu le flairer partout et le petit enfant a essayé d’attraper les poils passant à portée de sa petite main, et peut être d’en tirer un qui passait à sa portée. Et là, « alarme , qu’est ce que c’est, gestes pas répertoriés, danger ! » Et donc votre petit chien a montré les dents et a grondé.

Réaction de sa part TOTALEMENT NORMALE .

Dans son langage c’est : « je te préviens, il faut arrêter sinon je risque de te mordre pour te rappeler à l’ordre » ! Mais c’est un très gentil petit chien, il a prévenu, il se recule et va se réfugier le plus loin possible de « la chose » pour se mettre à l’abri et continuer à observer . Son éducation canine ne lui a rien appris d’autre à faire que d’assurer ses arrières, rester tranquillement loin du remue ménage et attendre que ça passe. Quand c’est un gentil toutou.

Il est donc urgent de sociabiliser votre petit chien avec votre petit enfant. Encouragez le à supporter puis apprécier la présence de votre enfant en lui donnant une récompense chaque fois qu’il s’en approche pour, par exemple, flairer l’enfant, ou mieux, lui faire une petite caresse. Prenez la main de votre enfant et passez la doucement sur les poils de votre chien, en disant des choses douces et gentilles et, en même temps, vous donnez une récompense à votre chien.

Quand votre enfant rampe vers votre chien, donnez une récompense au chien pour l’encourager à aller vers l’enfant, sans crainte.
Si votre enfant, à terre, pleure, bruit tout à fait inhabituel, donnez une récompense encourageante à votre chien pour qu’il ne se sente pas agressé personnellement par les cris, ou même hurlements du bambin.

Quand votre petit enfant joue, toujours à terre, avec ses jouets et que votre chien voudrait bien se les approprier, donnez lui tout de suite en bouche un jouet à lui qu’il aime bien en lui disant fermement de jouer avec celui là, et pas un autre. Une récompense à chaque fois vient accentuer l’ordre.

Vous obtiendrez vraiment très vite d’excellents résultats en distribuant à bon escient ces récompenses adorées de votre chien.

MAIS ne donnez JAMAIS de récompense lorsqu’il gronde, dans l’idée de le faire cesser par exemple. Ça ne marche pas ainsi, vous l’encourageriez tout simplement à continuer à gronder. Juste le contraire de ce que vous voulez obtenir.

Bien sûr vous déduirez soigneusement de sa ration journalière le poids, quelques grammes, de ses récompenses. Sinon vous aurez vite un petit obèse !!!!!
 

retour à la liste des articles

Mon chien a peur de monter dans la voiture, et des trajets en voiture :

Ce qui n’est pas pareil que lorsqu’il vomit automatiquement dès que la voiture roule. Il peut très bien aimer grimper dans la voiture, prendre ses aises sur le siège arrière et vomir quand même. Et cela peut durer toute sa vie. Le meilleur conseil est de le présenter à votre vétérinaire et de voir avec lui s’il y a des médicaments à lui faire prendre avant chaque départ en voiture. Ou un traitement au long cours. C’est vraiment le rôle du vétérinaire de déterminer, selon vos descriptions, ce qui pourra apporter un soulagement durable à votre petit chien qui souffre du mal dès transports dès qu’il roule en voiture. Et en général dans toutes les voitures, ou en train, en bus, en métro, en bateau, et en avion.

 Pour en revenir à la peur que ressent votre petit chien à l’idée de devoir monter dans votre voiture, là par contre des bonnes solutions.

Si vous avez la chance d’habiter dans une maison particulière où vous pouvez garer votre voiture tout près dans l’allée cela sera plus simple. Il faut juste, comme toujours quand on veut obtenir quelque chose de son petit chien, s’armer de patience et faire les choses posément.

 1- Quand il fait beau laissez les portes de la voiture ouvertes, asseyez vous sur le siège arrière en ayant pris la précaution d’apporter plein de petits jouets avec vous. Votre petit chien est à terre et attend que vous les lui lanciez. Gaiement, joyeusement, jouez avec lui (vous dans la voiture, lui dehors), essayez qu’il vous ramène ses jouets à la porte de la voiture, faîtes le venir là le plus possible et récompensez le, à la fois par des mots gentils, et surtout avec une de ses croquettes habituelles qu’il adore. Faites cela plusieurs jours de suite.

2- Puis asseyez vous dans la voiture en posant les petits jouets à côté de vous en les faisant faire coin coin bruyamment, gaiement. Tendez lui un jouet à hauteur du plancher de la voiture afin de l’encourager à sauter dans la voiture. S’il met les deux pattes avant sur le montant donnez lui une croquette, puis le jouet, félicitez le toujours très joyeusement.

3- Agitez les petits jouets en faisant du bruit, sur le siège de la voiture, appelez gaiement votre petit chien, encouragez le à sauter pour vous rejoindre. Comme pour le reste cela peut prendre plusieurs jours. Ne vous découragez pas. Dès qu’il y a une initiative prometteuse de sa part récompensez le avec la croquette et par des paroles gaies.

4- Le jour où il saute enfin faîtes le jouer et récompensez le avec beaucoup de félicitations et…. La croquette bien sûr. Jouez avec lui sur ce siège plusieurs jours de suite.

5- Installez une cage de transport ouverte, avec une couverture à l’intérieur, une ou deux croquettes et des petits jouets. S’il accepte d’y rentrer et de s’y reposer tranquillement ce sera déjà un grand pas de fait. Si la cage de transport vous déplait ou lui déplait, installez un vrai couffin accueillant, ça lui donnera sûrement plus envie de s’y coucher. Toujours avec croquette et félicitations.

6- Installez vous devant, à votre vraie place, et encouragez le à rester tranquille à l’arrière. A se coucher sagement. S’il réussit cette épreuve il aura toujours une croquette de plus.

7- Fermez les portes, encouragez le à se coucher, donnez lui ses jouets favoris et une croquette. Durant plusieurs jours !

8- Mettez le moteur en marche. S’il reste tranquille, récompensez le.

9- Avancez votre voiture doucement, si vous avez la place de le faire, reculez aussi, histoire de la faire un peu bouger. Et s’il ne s’affole pas récompensez le. Sinon ordonnez lui de se coucher, avec récompense s’il obéit.

10- Vous pouvez vous amener dans la voiture de la lecture, des mots croisés et rester quelques minutes au volant, occupé, sans vous occuper du tout de votre petit chien. Ignorez le. Mettez le moteur en marche pour faire bouger la voiture. S’il reste tranquille, récompensez le et félicitez le.

11- Et enfin essayez de l’emmener faire un tour. Si c’est une réussite, non seulement il aura droit à plein de félicitations, mais aussi au moins à 2 croquettes ! Le luxe ! S’il panique faîtes demi tour sans entrer dans son jeu, garez la voiture, parlez lui normalement, essayez de le faire jouer, de le faire se coucher, et s’il se calme bien récompensez le. Sinon sortez le calmement de la voiture et emmenez le se promener.

12- S’il a réussi le test de la voiture qui roule, récompensez le, sortez le et faites le se promener, à la laisse bien sûr, puis remontez le dans la voiture et rentrez chez vous. Et récompensez le en le descendant et en le remontant. Recommencez les jours suivants. Si c’est réussi à chaque fois, espacez les récompenses, contentez vous de joyeuses félicitations.

Si c’est un fiasco, déterminez là où ça cloche et reprenez les jeux, encouragements, félicitations, petit à petit. La patience est une grande qualité, ainsi que l’indifférence bien appliquée, et vous y arriverez, soyez en certains.

Par contre, si vous roulez et que votre petit chien a la moindre velléité d’aboyer parce qu’il voit un chien par la vitre de la portière, vous devez réagir dans la seconde et le lui interdire d’une voix très grondeuse et forte. A chaque fois. Pour éviter cela, s’il n’a pas pu se faire à la cage de transport, mettez lui un harnais spécial dont l’extrémité se clipse dans la boucle de la ceinture de sécurité. Ainsi il ne peut pas regarder par la fenêtre et sera retenu solidement en cas de coup de frein ou d’accident.

Bien sûr si votre voiture est garée dans la rue, et pas forcément près de chez vous, vous y amènerez votre petit chien en bout de promenade, pour l’y faire jouer, le faire se reposer dans un couffin accueillant, et le récompenser s’il accepte tout cela. Et au bout de plusieurs jours de cette habitude vous essaierez de mettre en marche le moteur. Plus tard de faire bouger la voiture. Si elle est avec une voiture devant, une derrière, il vaut mieux aller ailleurs !!!!!!!! Bon courage pour toutes ces opérations successives. Si vous n’avez pas de voiture personnelle, habituelle, et que vous montez dans la voiture d’une personne amie, ou dans un taxi, utilisez le harnais spécial qui se clipse dans la boucle de la ceinture de sécurité du siège arrière et restez si possible assis à côté de votre petit chien. Vous aurez amené une peluche silencieuse pour le faire jouer, vous le caresserez, le rassurerez par des douces paroles et, s’il se laisse calmer, vous le récompenserez par une croquette. N’oubliez pas de déduire le nombre de croquettes de récompenses de la ration journalière de votre petit chien. Parce que si son accoutumance dure des semaines vous risquez de le rendre malade ou d’avoir un petit chien obèse !!!!

retour à la liste des articles

Mon chien se frotte le museau partout:
 

C’est surprenant mais cela arrive fréquemment. C’est déjà soucieux quand c’est un chien à poils courts qui le fait mais quand c’est un chien à poils longs, voir très longs, c’est consternant !

Vous avez remarqué que votre petit chien va se frotter frénétiquement le museau après ses repas, surtout si ceux-ci sont à base de pâtés. Il le fait aussi lorsqu’il vient de boire, dans un bol, une écuelle, ou au biberon d’une bouteille.

En fait ils ne supportent pas d’avoir les moustaches humidifiées ou très imprégnées de nourriture, ou de l’odeur de la nourriture s’ils mangent des croquettes.

Dans ces conditions, après chaque repas, prenez un papier absorbant type Sopalin et essuyez bien les moustaches sans les toucher directement avec vos doigts. Le papier doit donc être assez grand, ou bien utilisez deux papiers, un pour chaque côté.

Evidemment si votre chien boit fréquemment ce n’est pas toujours en votre présence, et ce n’est pas évident d’être là pour lui essuyer les moustaches. Mais si vous êtes là, essuyez les plutôt avec un tissu dans ce cas là car elles sont extrêmement humides. Et toujours en essayant de ne pas les toucher directement avec les doigts, mais bien à travers le tissu.

C’est très utile pour les shih tzus, ou pour les bichons Maltais dont on a laissé pousser les très longues et belles moustaches, de les leur attacher avec des petits élastiques, ou de les papilloter afin qu’elles ne soient pas usées par des frottements violents et réguliers.

Mais il y a encore une autre raison à ces frottements automatiques de museaux : vos caresses. Hé oui, remarquez bien ce que vous faîtes tout à fait naturellement, inconsciemment, automatiquement :

Vous prenez la tête de votre petit chien entre vos mains, des dizaines de fois par jour, vous caressez toute sa tête, son museau, vous fourragez dans ses poils, vous les dérangez, et vous les imprégnez de votre odeur.

Résultat : dès que vous cessez vos caresses affectueuses, la plupart des petits chiens se précipitent à se frotter un côté de la tête, puis l’autre, le long d’un mur de l’appartement, contre les chambranles de portes, par terre, sur les tapis, sur leurs coussins.

C’est quasiment automatique ! et vos « non, non, non, pas frotter !!! » n’y font rien, ils ne s’arrêteront que lorsqu’ils se sentiront libérés de ces odeurs parasites.

Ils n’ont pas la parole pour vous dire que ce type de caresses les dérange.

La solution : prenez l’habitude de les caresser derrière les oreilles, derrière la tête, autour du cou. Et vous verrez ils se frotteront beaucoup moins, voire plus du tout après vos caresses.
Bien sûr les bisous que vous ne manquez pas de leur dispenser généreusement avec amour ont la même conséquence : on va vite se frotter frénétiquement sur toutes les surfaces à proximité !

Limitez vos bisous au sommet du crâne ou à la nuque !

Je sais c’est très dur, on fait tout cela avec tellement de spontanéité, mais vous verrez un réel changement d’attitude, plus de calme et de sérénité.

En tout cas, si vous souhaitez en particulier que vos shih tzus et vos bichons maltais à poils longs et coiffés d’un top knot restent bien coiffés :

Nettoyez les yeux, nettoyez les dents, les oreilles si c’est le jour, et peignez leurs moustaches en début de séance puis vous n’y touchez plus ensuite. S’il est nécessaire de refaire le top knot, réalisez le aussi en début de toilettage. Ensuite vous brossez si nécessaire, et vous peignez tout le corps. Vous verrez, une fois descendus de la table de toilettage ils auront beaucoup moins envie de tout défaire dans les 5 minutes. N’oubliez pas la récompense de fin de toilettage surtout !

Mais quand votre petit chien se précipite pour se frotter n’importe où vous avez toujours la solution magique : son petit jouet adoré qui fait pouic-pouic, coin-coin , et dont l’appel est encore plus puissant que l’idée de se débarrasser des odeurs non désirées. Et deux petits jouets valent mieux qu’un seul, avec cela il ne pensera plus qu’à jouer !
 

retour à la liste des articles

Mon chien Mange ses crottes ! D'après un avis vétérinaire :
 

D'après un avis d'un vétérinaire cela pourrait venir d'une nourriture carencée en protéines, en vitamines, dans la période de croissance des chiots. Il est évident que dans un bon élevage qui prend grand soin de la nourriture de ses chiots et chiens cela arrive aussi. Donc c'est à relativiser.

Si vous constatez ce travers demandez vous si vous avez bien vermifugé votre petit chien.
Faites faire une analyse de selles chez votre vétérinaire afin de voir s'il n'y a pas de colonies mauvaises à détecter et à supprimer par un traitement.

Il est conseillé de donner deux repas par jour pour faciliter la digestion. C'est l'idéal. Et quand votre chien a bon appétit, même si vous partez travailler tôt le matin, lui donner son assiette de croquettes le matin et la voir vide prend quelques secondes pour le petit goinfre qu'il est. Le soir, pareil !!!!!

Si votre chien, ou chiot produit plus de deux selles par jour, parfois jusqu'à quatre, c'est anormal et traduit une très mauvaise digestibilité : tout ce qui est bon part dans les selles et le chien se rééquilibre en les mangeant.

Dans ce cas changez, en douceur, de nourriture pour une nourriture haut de gamme qui lui apportera tout ce dont il a besoin pour le maintien de sa bonne forme.
Et si vous en avez la possibilité laissez la nourriture de votre chien en libre accès afin qu'il soit plutôt tenté de manger ses croquettes au lieu de ses déjections.

S'il est tenté de manger les crottes des autres chiens dans la rue, en promenade n'importe où, tenez le en laisse courte afin de le lui interdire totalement. S'il mange des déjections de chiens malades il le sera aussi!!!!
 

retour à la liste des articles

Mon chien mange ses crottes, Pourquoi ??? D'après nous, simples particuliers :

Finalement tous les gens dont les chiens mangent leurs crottes se posent cette question. Nous n'avons pas fait d'études scientifiques, là nous ne n'écrivons que par rapport à notre petite expérience personnelle. Alors si ce que je vais développer semble ridiculement idiot à certains, tant pis, ça en intéressera peut être d'autres.

Nous avons donc eu 8 chiennes, nous en avons encore quatre auprès de nous. Nous avons eu les cinq premières à l'âge de 8 semaines et aucune n'a jamais manifesté le moindre intérêt pour leurs déjections, ni pour celles des autres chiens.

La petite dernière, Biscotte, également accueillie à l'âge de 8 semaines est comme les 5 premières.

Nous avons connu ce problème avec Texie et Pin Up. Nous avons reçu Texie à l'âge de cinq mois, et Pin Up à l'âge de 11 mois. Jusqu'à ce qu'elles arrivent chez nous elles avaient vécu chez Monique Durupt, en maison individuelle avec jardin, et avec quelques autres petites femelles shih tzus.

Par beau temps elles étaient dans le jardin, le reste du temps dans la maison où elles pouvaient faire leurs besoins sur papier journal. Et j'ai souvent vu ces petites chiennes "faire le ménage" dès qu'elles produisaient du tout frais, comme ça, naturellement.

Ma théorie c'est que les mamans, quand elles sont bien au chaud avec leurs bébés, mangent toutes les déjections des bébés. Et ceci pendant quelques semaines. ça leur est parfaitement naturel, c'est automatique. Vers 8 semaines certains Bébés sont donc vendus, d'autres pas, ou plus tard. Ils restent avec leur maman et continuent à s'imprégner de ce qu'elle fait devant eux. Et certains l'imitent et mangent leurs petits cacas et y prennent goût.

Et quand cela arrive c'est comme si c'était inné, on ne pourra jamais les déshabituer totalement.

Ceux qui sont partis à 8 semaines n'ont bien souvent pas eu le temps d'intégrer cette imprégnation et ne seront jamais tentés de manger leurs cacas.

Donc, pour ceux qui mangent, je crois que se fâcher ne sert à rien.

Ce que nous avons constaté cependant avec plaisir avec les nôtres c'est qu'elles savent ce qu'elles aiment : du caca de bonne qualité, frais, et tout chaud sorti!!!!!!!! âmes sensibles ne pas lire!!!!!!!!!!

Si l'une des nôtres souffre d'un dérangement intestinal aucune de nos miss "mange cacas" ne s'y intéresse. Leur intérêt ne reviendra qu'après guérison totale!!! Dans leur genre elles ont un excellent diagnostique !!!!

J'insisterai sur le fait que ces repas hors norme, quand elles arrivent à nous filouter, ne les rendent absolument pas malades. Tout juste cela augmente leur bol alimentaire et la quantité de leurs propres déjections.

C'est pour éviter ces "repas" durant les nuits de sa petite enfance que nous faisions coucher Texie dans une Vari Kennel. Jusqu'à ce qu'elle se régularise et fasse de préférence le jour. A cette époque là si Texie était en liberté la nuit elle faisait toujours sur le bac exprès, mais après elle et Pin Up emmenaient des morceaux pour se régaler un peu partout dans l'appartement. C'était pas la joie le matin!!!!!! En quatre mois de couchage dans sa cage de transport, à côté de notre lit, à portée de caresses, c'était passé.(retour en haut de page)
 

retour à la liste des articles

Mon petit chien est très difficile pour manger ses croquettes :

Normalement la majorité des chiots et des petits chiens adultes se précipitent sur leur nourriture deux fois par jour. Gloutonnement ! (Trois à quatre fois par jour selon l’âge du jeune chiot).

Et c’est un réel bonheur pour nous de les voir dévorer leurs croquettes avec tant de plaisir.

Mais c’est tout à fait vrai, régulièrement, des personnes nous écrivent pour nous signaler que leur petit chien est difficile : un jour il va aimer ses croquettes et plus du tout le lendemain. Les maîtres vont ainsi faire le tour des marques de croquettes avec souvent la déception de constater que l’une n’est pas plus appréciée qu’une autre au bout de quelques petits jours.

Soyons honnêtes, la première cause de rejet des croquettes est due aux maîtres qui ont donné une ou plusieurs fois de leur nourriture personnelle pour se faire plaisir à eux !!! Les petits chiens sont tout sauf bêtes, ne sous estimez jamais leur intelligence, ils ont absolument adoré cette nourriture et sont prêts à faire la grève de la faim pour continuer à en avoir. Ils vont donc vous la réclamer à chacun de vos repas et vont bouder leur assiette de croquettes si odorantes soient elles. (Et ils vous font des yeux implorants à ces moments là, ils ont une patience inusable, ils savent qu’ils vous auront par les sentiments, ce sont des petits filous, chipous et tout et tout…..)

Dans ce cas précis lisez notre conseil « mon chien quémande à table » et rectifiez définitivement votre attitude. Avec de la patience, de la cohérence, de la constance, du courage, vous y arriverez. Et votre petit chien se trouvera rééduqué, il retrouvera de l’intérêt puis du plaisir à manger ses croquettes. Et rassurez vous un chien ne se laisse jamais mourir de faim, s’il saute deux repas par dépit, au troisième il piochera dans l’assiette de croquettes, au quatrième il l’entamera sérieusement et ainsi de suite.

Maintenant il faut aussi évoquer un éventuel problème de santé qui passerait inaperçu sans ce manque d’appétit. Dès que vous constatez un manque d’appétit et que vous n’êtes pas concernés par le paragraphe ci-dessus, observez bien votre petit chien :

Si quoique ce soit d’inhabituel vous interpelle prenez la bonne décision immédiatement : allez chez le vétérinaire faire examiner votre petit amour.

Et je n’insisterai jamais trop sur le fait qu’on doit réagir immédiatement si un très jeune chiot ne mange pas. Il va s’affaiblir très vite ce qui est grave. Mais il risque aussi une crise d’hypoglycémie, mortelle, si vous ne réagissez pas immédiatement. Cependant lorsque vous ramenez le chiot chez vous après l’avoir cherché chez son éleveur, pas de panique surtout : il est stressé, il aura très soif et pas forcément faim. Dans ce cas laissez-le tranquillement découvrir son nouvel univers et venir piocher de temps à autre dans son assiette pleine de croquettes en permanence. Ne le stressez pas plus en voulant le forcer à manger s’il n’y pense pas. Surveillez discrètement. Si vous êtes toujours après lui en voulant lui faire manger des croquettes, sans arrêt, son organisme risque de réagir par une diarrhée et des vomissements.

Si votre chiot ne veut pas manger :

Quand votre petit chien est en parfaite santé

mais se révèle très difficile à satisfaire voilà ce que vous pouvez faire pour gagner la « bataille » !!! :

Bien sûr il faut avoir conscience que si vous commencez ce système vous ne pourrez pas revenir en arrière, votre petit chien ne sera absolument pas d’accord pour manger à nouveau des croquettes « sèches ». Et si, par conseil du vétérinaire, vous devez changer de catégorie de croquettes, assurez-vous qu’il existe bien la nourriture en boite correspondante.

Il y a aussi le souci de la conservation de cette nourriture en boite lorsque vous partez en voyage. Emmenez-la congelée dans une glacière avec des glaçons réfrigérants lorsque vous partez. Cela peut tenir trois jours ainsi. Espérons qu’entre temps vous irez quelque part où vous disposerez d’un réfrigérateur congélateur.

Lorsque votre petit chien devient âgé, ou très âgé,

Son appétit décroit fréquemment, il perd de l’intérêt pour la nourriture, souvent parce qu’il dort beaucoup. Il a moins envie de se promener. Il a de temps à autre des maladies chroniques ou plus graves qui lui minent l’appétit.

Dans ces cas là essayez de lui donner moitié nourriture en boite, moitié croquettes, bien mélangées avec un peu d’eau très chaude. Cela peut lui redonner l’envie de manger. Il faut juste vérifier si les selles sont belles, signe que ce mélange lui convient. Dans le cas contraire on peut chercher et essayer une composition de boite et de croquettes plus appropriée à son état.

Les fabricants de croquettes ne cessent jamais de mener des recherches pour faire toujours mieux dans les différentes compositions de leurs produits, on finit toujours par trouver ce qui convient.
 

retour à la liste des articles

Mon chien est capricieux à l’heure de ses repas :

Tout d’abord, si votre chiot ou votre petit chien a l’habitude de se jeter sur ses croquettes à chaque repas et que tout à coup il chipote ou se détourne carrément de son assiette : méfiance ! Il est peut être malade. Dans ce cas vous l’observez attentivement, et si au repas suivant il boude à nouveau sa nourriture, s’il ne joue pas, est abattu ou simplement trop calme, direction le cabinet du vétérinaire ! Le manque soudain d’appétit peut avoir des causes multiples qu’il vaut mieux démêler avec le vétérinaire.

Un chien ou un chiot en bonne santé a faim et mange avec appétit à chaque repas, gloutonnement ou avec délicatesse selon son caractère et sa sensibilité, mais toujours avec voracité.

Ceci établi, si dès l’arrivée de votre chiot vous avez pris l’habitude de lui donner des miettes de votre propre nourriture pendant vos repas, ou quand vous les préparez, vous allez devoir changer ces mauvaises habitudes .

Je ne connais pas un chiot ou un chien qui ne préfèrera pas une nourriture donnée de la main à la bouche par son maître adoré au lieu des « bêtes croquettes » déposées dans son assiette par terre.

D’accord, les chiens peuvent recevoir sans ennui la même nourriture durant toute leur vie, c’est excellent pour leur digestion, leurs fonctions intestinales, et ils auront absolument tout ce qu’il leur faut pour avoir une forme optimale, et une bonne santé générale assurée. Mais ce sont tous des petits finauds qui trouvent délicieux tout ce que les maîtres peuvent leur donner, c’est varié, ça a du goût, et si c’est mauvais pour leur santé (ce qui est très souvent le cas), ils s’en contrefichent. Donc, si vous l’avez habitué à quémander à table c’est tout à fait normal qu’il boude ses croquettes, espérant ainsi avoir autre chose de bien plus intéressant à se mettre sous les dents. Et c’est seulement quand la table est débarrassée, que tout est rangé dans la cuisine, qu’il n’y a plus d’espoir de bonus, qu’il se résignera enfin, peut être, à picorer dans ses croquettes. Donc changez !!!!!!!!

Vous l’avez laissé une seule fois tourner autour de la table, poser ses pattes sur vos genoux pour voir si vous lui donneriez un petit quelque chose, ce qui a immanquablement suivi, et bien il a compris et a refait sans se lasser ses demandes à chacun de vos repas. A partir de maintenant vous ne lui prêterez plus aucune attention quand il fait cela, l’indifférence est la meilleure des armes. Avant de vous asseoir à table encouragez le à se coucher sur son coussin et à y rester. Si vous ne craquez pas en quelques semaines vous aurez remporté la victoire.

Alors arrêtez totalement de donner ces petits bonus. Donnez lui ses croquettes normalement, au même endroit et à heures fixes. Laissez les 30min à disposition puis, s’il n’y a pas touché, enlevez- les, rangez les. Redonnez- les au repas suivant. Il va peut être les bouder 3 fois, mais à la quatrième fois il aura quand même une petite faim et en mangera quelques unes. Il aura comme cela encore de l’espoir de vous voir céder pendant plusieurs jours. Ne cédez pas ! Il ne se laissera absolument pas mourir de faim.

Vous pouvez mouiller les croquettes avec un peu d’eau chaude, cela les rend tout de suite plus appétentes. Mais s’il n’y touche pas du tout, jetez les. Dans ce cas elles ne se conservent pas d’un repas sur l’autre.

Vous pourriez être tentés de lui donner de la nourriture en boite, très attirante. Achetez une marque vendue chez le vétérinaire, c’est l’assurance d’avoir une nourriture d’excellente qualité.

Si c’est tout nouveau introduisez cette nourriture par cuiller à café à chaque repas, en augmentant la quantité de jour en jour afin de ne pas bouleverser l’intestin de votre petit chien. Toute transition doit se faire en douceur.

Au début de sa rééducation n’en donnez pas trop dans l’assiette parce qu’au bout de 30’, s’il n’y a pas touché, il faudra la jeter. Vous pouvez aussi la mélanger à quelques unes de ses croquettes, ( de même marque que la nourriture en boite). Réhydratées avec un peu d’eau chaude, ces croquettes plus la nourriture en boite forment un mélange assez irrésistible. Succès probable.

Pour ne pas perdre le contenu d’une boite ouverte, au début où on en donne très peu, fractionnez la nourriture en petites portions nécessaires à chaque repas et mettez ces petits morceaux au congélateur dans une boite hermétique. Vous en sortez un morceau à chaque fois, une heure avant le repas, cela décongèle très vite et se réchauffera d’autant mieux que vous mettrez un peu d’eau chaude pour le diluer et le mélanger avec quelques croquettes.

Si vous souhaitez arrêter la nourriture en boite pour ne plus donner que des croquettes, chaque jour vous diminuez les portions d’une toute petite quantité pour qu’il ne reste plus ensuite que les croquettes.

Faîtes la leçon autour de vous : famille, amis, plus personne, jamais, ne doit donner quoique ce soit à votre chien lors des repas, du café, de l’apéritif, du goûter. Car si quelqu’un ne suit pas le conseil c’est fichu de nouveau, tout sera à recommencer.

retour à la liste des articles

Mon chien quémande à table :

Il aura suffi d'une seule fois où vous lui aurez donné un petit morceau de nourriture lors d'un de vos repas pour le voir systématiquement venir quémander des morceaux à tous les autres repas. Tous!!

Si cela vous a amusé une ou deux fois, ensuite cela peut vite vous ennuyer. Pour votre chien c'est devenu un rituel et ce n'est absolument pas pour cela qu'il est plus heureux et bien dans ses coussinets.

En plus maintenant, quand vous ne vous exécutez pas immédiatement, il se permet de japper ou de pleurer pour que cela lui arrive plus vite dans la bouche.
Très vite tous vos repas vont se dérouler ainsi et cela sera invivable, ingérable.

Voici la seule bonne solution :

Si malgré tout il insiste et veut rester assis ou tourner autour de la tablée au cas où quelqu'un changerait d'avis, vous lui dites simplement "allez coucher coussin", ou autre phrase qui vous est habituelle pour cet ordre là, c'est absolument tout.

Et surtout, lorsque vous avez des invités, mettez les bien au courant qu'ils ne doivent absolument pas lui donner la moindre miette de quoique ce soit, pendant l'apéritif comme pendant le repas, pendant le thé, le café. Rien, jamais, jamais.

Ne vous découragez pas, je peux vous assurez que cette méthode a un taux de réussite de 100%.

D'une manière générale, lorsque vous voulez faire passer une attitude dérangeante, déplaisante de votre chien envers vous, l'ignorer totalement pendant quelques minutes, à un peu plus de temps, avec constance, est la seule solution. Pour lui, si vous l'ignorez c'est que son attitude ne vous intéresse pas, au bout d'un certain temps il cessera d'avoir cette attitude là.

Son but à lui est d'exister à vos yeux, en l'ignorant chaque fois qu'il ne se conduit pas comme vous le souhaitez vous pouvez rectifier ses façons de faire, sans énervement aucun, sans violence surtout, et avec succès.

(Note: vous trouverez un autre exemple concret de cette technique -- ignorer pour mieux éduquer -- dans le conseil "Mon chien n'est pas propre" ci-dessous)
 

retour à la liste des articles

Mon chien n'est pas propre :

Votre chien est adulte, il a l'air très intelligent, malin même, il est amusant, affectueux, plein d'entrain et d'initiatives.

Il vous amène ses jouets quand il a envie de jour.
Il a même appris que s'il vous amène sa laisse sous vos yeux, tout de suite après vous le sortez.

Au lieu de manger dans sa gamelle il transporte ses croquettes près de vous qui déjeunez à table et il attend des miettes diverses pour en manger quelques unes.

Il aime bien se coucher sur le canapé, ou votre fauteuil et il a tendance de plus en plus à gronder quand vous voulez vous y asseoir.

Au retour de vos absences et le matin à votre arrivée dans la cuisine ou autres pièces vous avez la désagréable découverte de pipis et de jolis cacas par ci, par là. Et pourtant vous le sortez régulièrement et dans la journée quand vous êtes là il se retient sans problème.

Vous allez avoir du mal à me croire mais votre chien n'est pas heureux!

**Parce qu'il se prend pour un dominant et vous êtes ses dominés.** Selon les codes canins il cherche à s'imposer à vous.

Mais il y a des bonnes solutions si vous voulez bien changer, vous!

Le matin ou dans la journée, quand vous découvrez ses "cadeaux", vous ignorez le tout et vous vous cachez pour nettoyer.

30 minutes avant de vous absenter dans la journée, et le soir avant de vous coucher, vous ignorez votre chien, pas de discours, de caresses, rien.
Quand vous rentrez dans la journée, et quand vous réapparaissez le matin, vous l'ignorez, pas de fête, pas de caresses.

Au bout d'une vingtaine de minutes vous lui reparlez normalement, vous lui donnez ses croquettes si c'est l'horaire normal.

Justement pour ses croquettes, vous laissez le bol 15 minutes, il mange, ou pas dans ce laps de temps, et vous rangez le bol. (cf. également "Mon chien quémande à table" où cette technique est également employée).

Quand vous êtes à table, même s'il quémande, vous l'ignorez totalement, vous l'envoyez se coucher sur son coussin et c'est tout. Ne craquez pas le temps qu'il faudra pour qu'il s'habitue à ces nouvelles façons de faire.

C'est vous, uniquement vous, qui commencerez les jeux et les finirez.

C'est vous, uniquement vous qui déciderez quand ce sera l'heure des promenades, qui conduirez votre chien là où vous souhaitez aller, et ferez demi-tour quand vous le voulez.

Dorénavant vous ferez descendre votre chien du canapé ou du fauteuil d'un ton ferme, en lui montrant du doigt qu'il doit aller se coucher sur son coussin. Au bout de quelques jours il n'essaiera même plus d'y monter.

Et soyez sûr et certain d'une chose essentielle votre chien aura repris sa place normale au sein de votre groupe, calmement, tranquillement, sans aucune violence, de façon quasi naturelle, et il sera heureux. Il sera certain que vous l'aimez et il aura plaisir à vous faire plaisir!

 

retour à la liste des articles

Mon chien me fait des léchouilles après qu'il ait eu un mouvement d'humeur envers moi:

Cela arrive souvent quand votre chien a colonisé votre fauteuil ou votre canapé. Il dort sereinement et vous arrivez normalement pour vous asseoir sur votre fauteuil. Donc vous poussez votre chien pour qu'il vous laisse la place, voir même qu'il descende pour rejoindre son coussin. Et là, votre petit amour se redresse et vous chope (mordre) la main ou le bras. Vous êtes totalement pris de court et voilà que votre petit amour vous fait juste après cette morsure une léchouille très affectueuse. Vous vous dîtes qu'il s'en veut, qu'il regrette, qu'il veut se faire pardonner.

**Et bien absolument pas, cette léchouille est un message d'apaisement que lui, dominant, vous fait à vous, dominé.** Il ne vous demande absolument pas pardon, il a juste fait ce qu'un chien dominant estime devoir faire à un dominé récalcitrant.**

Je vous renvoie à des articles complémentaires sur ce sujet dominant-dominé ("Mon chien quémande à table", "Mon chien n'est pas propre" et "Mon chien semble regretter les bêtises qu'il a faites") où vous trouverez très certainement la description des façons de faire de votre chien, qui l'auront amené à vous mordre cette première fois-ci. Et il risque d'y en avoir des tas d'autres si vous ne réagissez pas immédiatement et durablement.

Encore une fois la seule solution c'est que vous changiez, vous!

Reprenez tout à zéro.

En ce qui concerne les fauteuils, lits, canapés, dorénavant c'est non! Systématiquement vous le faîtes redescendre et l'encouragez à aller se coucher sur son coussin.
Et dans votre voiture il doit voyager uniquement à l'arrière, si possible dans une cage de transport pour la sécurité de tous, ou dans le coffre avec une grille de séparation fixe si sa taille l'exige.

Quand vous aurez corrigé toutes vos mauvaises habitudes à vous, et que par votre indifférence à ses mauvaises attitudes à lui vous aurez récupéré un chien soumis avec plaisir à votre éducation, vous le verrez épanoui et heureux, bien dans ses coussinets et sûr que vous l'aimerez toujours.

Mais n'oubliez pas la constance sans faille dans vos ordres à vous, dans vos attitudes, et la patience pour arriver à des résultats parfaits.
 

retour à la liste des articles

Mon chien semble regretter les bêtises qu'il a faites :

Vous rentrez chez vous après une absence et vous découvrez des pipis, des cacas, ou bien votre chien s'est attaqué à des affaires, en a fait de la charpie, il a grignoté un bas de chambranle, un pied de table ou de chaise.

Cela vous met en colère, en rage, vous lui criez dessus tout le mal que vous pensez de lui et vous le voyez se mettre à ramper, à prendre un air tout penaud, et il se met sur le dos en vous montrant bien son ventre et son cou.

Surtout ne le battez pas, déjà il ne faut jamais battre son chien, jamais, mais là, il ne regrette rien parce qu'il a déjà tout oublié des bêtises faîtes, non, **il vous fait soumission**.

En langage canin, montrer son cou et son ventre au dominant c'est se soumettre à lui totalement, tenter de l'apaiser par cette soumission et de le calmer et d'éviter de se faire tuer.

Donc il a vu et entendu à votre retour que vous étiez fâché, ça il l'a compris instantanément à votre attitude et au son de votre voix, alors il veut vous apaiser, vous calmer, faire baisser la tension en se soumettant.

En fait, cela ne sert strictement à rien de vous mettre en colère dès que vous avez passé la porte et découvert les bêtises. Lui ne s'en souvient pas du tout et ne fait absolument pas la relation entre les bêtises et votre colère. Juste il se rend compte que quand vous rentrez vous êtes fâché après lui, d'où sa soumission.

Ce qui va même arriver si vous le grondez souvent en rentrant quand vous découvrez ses bêtises c'est qu'il va prendre l'habitude de ces postures de soumission même quand il n'aura fait aucune erreur et que vous ne le grondez pas en passant le seuil de votre porte. Etant donné qu'il n'aura jamais fait la relation entre les bêtises et vos gronderies il aura gardé en mémoire durable que le fait de vous faire soumission quand vous revenez vous apaise. Et il le ritualise. En réalité donc il vous craint! Changez d'attitude il reviendra à des attitudes normales lui aussi!

La meilleure solution, avant votre départ, chaque fois, vous le sortez pour le détendre et le soulager, puis vous l'ignorez totalement. Vous vous habillez pour partir et vous partez sans rien dire. Eventuellement vous lui laissez un vêtement devenu inutile mais rempli de votre odeur, plus des petits jouets nouveaux, vous lui mettez la radio, ou la télévision.

Et quand vous rentrez vous l'ignorez encore, vous ne regardez aucune bêtise. Si c'est possible vous vous cachez de lui pour nettoyer les erreurs (cf. aussi "Mon chien n'est pas propre"). Un peu plus tard, vous le remmenez se promener tranquillement, et vous reprendrez les jeux si vous le souhaitez, les caresses, encore un peu plus tard. Calmement et sans excès.

Par ces bêtises votre chien exprime son anxiété de vous voir l'abandonner. Par votre indifférence vous lui apprendrez que partir et revenir sont des choses banales dont il ne doit pas s'inquiéter.

Evitez de lui accorder en tout, pour tout, trop d'attentions : c'est vous qui initiez les jeux et les finissez, qui décidez des promenades et de leurs itinéraires, qui donnez à manger à heures fixes, au même endroit, pendant un temps limité, vous qui l'autorisez à se coucher là et pas ailleurs comme vous l'avez décidé, qui le toilettez quand c'est le moment sans céder à ses tortillements pour y échapper.

Sans aucune violence, sans énervement, par votre indifférence vous ferez changer plusieurs de ses attitudes qui vous sont désagréables.
Il faudra juste, comme d'habitude, de la constance et de la patience.

 

retour à la liste des articles

Moustaches :

Nous avons trouvé beaucoup d'avantages à attacher les moustaches de nos trois Shih tzus. Voir les conseils et les photos, pour placer les élastiques et le look que cela leur donne en cliquant ici.. Si vous le faites, cela évitera les problèmes suivants :

retour à la liste des articles

 

 

 

Murmurothérapie et Câlinothérapie !! :

(A vous d'adapter ce qui a marché pour Biscotte selon le caractère de votre propre chien)

Biscotte est arrivée chez nous au mois de mai 2006 à 2 mois et oh miracle, elle a aussitôt été propre à 95 % sur son "bac à Pipis".

Quinze jours après son dernier vaccin opérationnel elle a eu sa première promenade en laisse qui s'est très très bien passée avec ses trois copines pour lui montrer le mode d'emploi.
Et là, catastrophe ! Dès le retour dans l'appartement tous les Pipis en dehors du bac à pipis !
On a donc suivi nos propres conseils !!! (voir éducation à la propreté). Et ça n'a pas marché du tout !!!!!!!

Au bout de quelques jours de ces gronderies fréquentes, j'ai senti qu'il fallait absolument changer d'attitude. Des dizaines de fois par jours, je l'ai prise dans les bras, bisoutée, câlinée et lui ai murmuré à chaque fois au creux de son oreille : "il faut faire pipi sur le papier, tu es une gentille fille tu vas faire pipi sur le papier".

Et immanquablement dans les dix minutes qui suivaient cette séance elle allait faire pipi sur son papier. D'où récompenses, félicitations, grande joie bruyante, etc.
Et à partir de ce jour là j'ai été atteinte de cécité volontaire et n'ai plus "vu les erreurs".

Dans les semaines qui ont suivi il y en a eu encore pas mal de ces erreurs, mais je me suis concentrée sur la câlinothérapie avec des résultats de plus en plus positifs.

Il a bien fallu trois mois pour être au point. On peut dire qu'à cinq mois et demi elle a été entièrement propre. Dans les mois qui ont suivi il lui est arrivé de faire par ci par là, et volontairement je n'ai rien vu, mais j'ai aussitôt repris la câlinothérapie intensive. et comme ça, en douceur, sans la traumatiser du tout, on est arrivé à la petite Biscotte parfaitement propre qu'elle est aujourd'hui.

retour à la liste des articless

Voir aussi :

La vie de tous les jours de nos petites chiennes : début en 2002, dernière page actuellement

Vous pouvez aussi signer notre "livre d'or"

Voir les magnifiques chiots à vendre chez Les Poupons frisés