Eau :

Avoir toujours de l’eau propre à disposition est vital pour votre chien. Veillez donc à la changer autant qu’il est nécessaire de le faire.

Par exemple, quand toutou rentre de promenade ou du jardin, il a souvent la barbichette souillée par la terre et par des herbes qui s’y sont accrochées, et il se précipite pour boire dans son écuelle. C’est évipdent que l’eau sera pleine de terre et de débris, changez la, alors systématiquement.

Veillez aussi quand il fait froid à lui mettre de l’eau peu froide. Elle sort souvent trop froide de la canalisation en hiver et cela risque de le rendre malade côté estomac et intestin. shih tzu buvant au biberon.

Par contre à la saison chaude elle sera peut être parfaite au sortir du robinet. A vous d’être toujours attentifs à cela.

shih tzu buvant au biberon

Si de le voir se mouiller les longs poils de ses moustaches et de ses oreilles vous contrarie, parce que cela abîme les poils et en plus il met des gouttes d’eau partout : il existe en animalerie de grosses bouteilles en plastique dur, bouchées par un long bec terminé par une bille. Avec sa langue il repousse la bille et il avale l’eau qui coule de la bille roulée par sa langue. Comme il y a toujours un peu d'eau qui coule pensez à mettre en dessous une serpillière. (voir fabrication du support boisson)

Si le système de la bouteille ne vous plaît pas et que l’écuelle vous ennuie, il reste la solution de leur donner de l’eau dans des chopes à bière, hautes et relativement étroites. Les barbichettes seront mouillées en partie seulement et pas du tous les poils des oreilles. Nous avons fait cela pendant des années jusqu’à ce que nous nous convertissions aux bouteilles à becs et à billes.

retour à la liste des articles

Eau de Javel :

Lorsque vous constatez une « erreur » de votre chiot, ou de votre chien, par terre dans votre appartement ou votre maison :

Si vous ne le prenez pas sur le fait, surtout ne remarquez rien, et nettoyez hors de sa présence. S’il vous voyait le faire il prendrait votre posture accroupie pour une posture de jeux et un encouragement à recommencer.

Si vous le prenez sur le fait, faîtes la grosse voix pour le gronder, dire « non », fortement, les mots habituels, prenez dans vos bras, et amenez le à l’endroit où il a le droit de faire, en le lui expliquant toujours avec les mêmes mots que c’est là qu’il doit faire. Si vous avez la chance qu’il se soulage à nouveau sous vos yeux, félicitez le beaucoup, gaiement, avec récompense de croquettes.

Mais revenons à « l’erreur » du début : par réflexe on a l’idée de nettoyer en désinfectant à l’eau de javel, ou avec un autre produit contenant de l’ammoniaque. Ça c’est notre erreur. Figurez vous que ces deux odeurs attirent les chiots et les chiens, et au lieu de les dissuader par la place bien nette et propre, vous les attirez naturellement à refaire au même endroit.

Par exemple si vous souhaitez que votre chiot apprenne à faire ses besoins sur votre balcon ou votre terrasse par commodité, nettoyez les bien avec de l’eau de javel diluée bien sûr et vous aurez toutes les chances de voir votre chiot intéressé par cette surface au point d’y faire son pipi, et s’il a fait une fois, il refera. Donc là cela peut être pratique et encourageant.

Sinon, si vous ne voulez surtout pas de cela, nettoyez « l’erreur » avec de l’eau d’abord pour diluer l’urine, épongez bien, puis imbibez avec du vinaigre d’alcool blanc. Cela désodorise, nettoie, désinfecte, et respecte les couleurs de la surface nettoyée. L’eau gazeuse peut nettoyer et désodoriser également, mais moins bien que le vinaigre d’alcool.

retour à la liste des articles

Echalotes, oignons et ail :

Faire la cuisine en utilisant ces merveilleuses plantes potagères c’est tout à fait habituel, normal et savoureux. Qui penserait que cela peut constituer un important danger pour la santé de nos petits amours si, par mégarde, on en laisse tomber sur le sol, et si, toujours par mégarde, ils les avalent ?

Si vous avez l’habitude de donner des minuscules bouts de carottes, ou de fruits, à votre petit chien tout en préparant à manger cela ne sera pas étonnant qu’il soit en permanence à l’affut de tout ce qui voudra bien tomber de votre table.

Alors le premier de tous les conseils c’est : apprenez à votre chiot à rester dans son couffin, tranquillement, tout le temps que vous passez à cuisiner et ensuite à manger à table. Ainsi, devenu adulte il gardera ses bonnes habitudes bien apprises.

Mais si hélas vous ne lui avez pas appris cela faîtes extrêmement attention à ce qu’aucune épluchure et plus particulièrement aucun morceau d’échalote, d’oignon ou d’ail tombe à terre.

Les bulbes de ces trois plantes potagères, si indispensables à notre cuisine, contiennent une substance qui va détruire les globules rouges de votre petit chien, d’où risque grave d’anémie.

Il va tout d’abord avoir des vomissements et un manque d’appétit total. Vous pourrez constater ensuite une respiration anormalement rapide et sifflante, il va y avoir des problèmes cardiaques, et vous vous en apercevrez parce qu’il restera dans son coin très affaibli.

Bien avant d’atteindre ce stade allez au plus vite chez votre vétérinaire, dès que vous aurez constaté que votre petit chien a avalé de l’ail, de l’échalote ou de l’oignon. C’est vraiment important de commencer par cette consultation.

Grâce au bon traitement donné par votre vétérinaire, en deux semaines, les méfaits de cette intoxication alimentaire vont totalement disparaître et votre petit chien retrouvera toute sa joie de vivre.

Et……. Son envie de se précipiter sur tout ce qui va tomber de votre table………… Donc, changez votre façon de faire, interdisez lui la cuisine, ou obligez le à rester dans son couffin, ou épluchez vos légumes au fond de l’évier pour ne plus jamais rien faire tomber ! Mais faîtes quelque chose !!!!!!!

retour à la liste des articles

Éducation à la propreté :

Ces différents conseils ci-dessous sont absolument valables pour les Yorkshires, les Bichons Maltais, les Bichons Frisés, les bichons Havanais, les Spitz, les Shih Tzus.

C’est facile !!! Mais, il faut de la patience, de la constance, et surtout de la cohérence. Cela sera d’autant plus facile et rapide que vous serez là en permanence durant les premières semaines de votre chiot à votre domicile.  

Si cela n’est pas le cas, surtout ne le punissez pas, ne le grondez pas si la pièce où il est parqué durant vos absences est parsemée de petites erreurs.

 Cela n’est pas de sa faute.

 Dans tous les cas, mettez bien son bac à pipis tout près de sa corbeille. 

Garnissez le bac de journaux légèrement imbibés en plusieurs endroits de son urine, pour l’y attirer. ou d'une alèse de propreté (achetées par paquets de 20 en super marché, alèses pour fauteuils, dans les 6 euros).
Vous pouvez aussi y mettre de minuscules particules de croquettes afin qu’il vienne tourner dessus en les cherchant, et, sentant sa propre odeur, qu’il soit tenté d’y uriner.(C'est une idée que nous n'avons pas expérimentée, mais elle nous semble intéressante...)

 Si cela se passe sous vos yeux émerveillés, récompensez le chaudement de la voix et avec une bonne croquette appétissante.

D’une manière générale, dès qu’il a pris ses repas : quatre, puis trois, puis deux, selon son âge, vous l’entraînez sur son bac à pipis dont les journaux sont donc légèrement imbibés de ses précédents pipis, et vous l’encouragez de la voix, avec toujours les mêmes mots :

« Tourne pipi sur le papier »
« Fais pipi sur le papier » (le chien tourne toujours avant de faire.)
« Tourne caca sur le papier »,
« Va faire pipi sur le papier »
« Va faire caca sur le papier ».

En fait, caca ou pipi, il s’en fiche, mais à la longue il reconnaîtra les mots, et saura ce que vous attendez de lui, et pour vous faire plaisir, et recevoir une croquette, il fera ce que vous lui demandez.

Ce qui importe, c’est que la répétition des mots, pipi, caca, papier, s’imprime dans sa tête.
Ainsi il apprendra à faire ses besoins à la demande, ce qui est très pratique.

Il faut bien savoir qu'un chiot de 8 semaines (jamais moins bien sûr), fait pipi toutes les 20minutes pendant au moins le premier mois chez vous. Et systématiquement après chaque dodo, et il dort très très souvent au début, après chaque repas, et il y en a quatre, et chaque fois que vous le faîtes jouer. Et si, avant qu'il soit propre vous l'autorisez à aller dans d'autres pièces que la cuisine, il va explorer et faire pipi et caca chaque fois qu'il pourra. Le mieux est vraiment de le laisser dans la cuisine, vous pouvez mettre une barrière à la porte, vendue en animalerie, pour qu'il vous suive des yeux sans pouvoir la franchir.

Tant qu'il ne sera pas propre le jour, il ne sera pas propre la nuit. S'il dort seul par exemple dans la cuisine, le matin quand vous y entrerez il y aura des erreurs disséminées. A moins, oh merveille, qu'il ait eu la bonne idée d'aller dans son bac à pipis. Surtout ne le grondez pas pour ses erreurs. Si cela est possible je conseillerai qu'une tierce personne emmène le chiot de la pièce dans ses bras, et pendant ce temps là vous nettoyez . Vous éviterez l'eau de javel qui l'encouragerait à refaire par terre. Il ne faut surtout pas qu'il vous voit nettoyer car il prendrait cela pour du jeu et de l'approbation.

Au bout d'un mois de présence auprès de vous, il sera à 3 repas par jour, dormira un peu moins, mais jouera énormément. Il aura donc 3 mois et sera dans ses premières promenades à l'extérieur. Au début il sera tellement occupé à tout découvrir qu'il oubliera peut être de faire ses besoins et se précipitera sur son bac pour se soulager dès votre retour. Pas d'inquiétude, c'est normal, au fur et à mesure des sorties il découvrira plein d'odeurs qui lui stimuleront la vessie, cela viendra progressivement mais sûrement, surtout si vous l'emmenez dans un coin où il y a de l'herbe, en général ils adorent cela.

Mais le fait qu'il ait appris la propreté sur un bac à pipis ne s'oubliera pas et quand vous irez à l'hôtel, chez des amis, vous ne serez pas obligé de le sortir tout le temps, il sera autonome et propre sur place.

Dans le cas d’un chiot, ou d’un chien adulte, qui n’ont pas été éduqués ainsi, et qui se laissent aller à des erreurs dans l’appartement ou la maison : essayez d’instaurer cette méthode avec beaucoup d’encouragements et récompenses.

Et sortez les régulièrement, à heures fixes à l’extérieur. A partir d’une erreur faite sous vos yeux, grondez fort et encouragez à aller sur le bac. Comptez une ou deux heures, et recommencez vos encouragements à faire sur le bac, ou prenez la laisse et sortez-les.

Pour le chiot ou le chien adulte qui font pipi de joie dès que leurs maîtres rentrent par exemple, essayez de rentrer en ignorant votre toutou, ne le regardez pas, ne lui parlez pas, et dîtes « non » en voyant les gouttes d’urine au sol. Ne lui reparlez que quelques minutes plus tard lorsque vous vous êtes bien occupé de vous même. Là, vous pouvez le câliner, le faire jouer, mais sans excitation, et surtout faîtes lui faire une joyeuse promenade.

Pour ces chiens soyez très calmes, ne les excitez surtout pas, et espérez que cela passera.

Pour les personnes qui détestent, et il y en a beaucoup, le journal ou le bac à pipis chez eux, qui veulent un chiot propre intégralement dehors, respectez quand même les 15 jours indispensables après le dernier rappel vital des vaccins et ensuite sortez votre chiot dehors toutes les 20 minutes. Mais en attendant que votre chiot ait le droit de sortir sur le trottoir en toute sécurité, si vous l'avez eu à 8 semaines, il y aura bien trois semaines de pipis par terre!!!!!!! Pour éviter cela une seule solution, achetez un chiot de 3 mois qui est déjà intégralement vacciné et peut sortir immédiatement faire ses besoins sur le trottoir. à peu près toutes les 3O minutes.

Quelques petits exemples vécus chez nous les webmasters du site :

Ondine Notre ONDINE DES POUPONS FRISES attend qu’on lui ordonne de faire sur le bac. Elle a appris à deux mois, elle a 15 ans(en 2013), et si on oublie de lui dire, elle est capable de se retenir beaucoup d’heures d’affilée, sans gêne apparente. Rassurez vous, elle fait aussi d'elle même!!!! Ondine nous a quittés en 2015 à 16 ans et 7 mois.


Pour TEXIE DES POUPONS FRISES arrivée chez nous à cinq mois,(en 2002) elle est entrée dans la cuisine, elle a vu le bac et y a été directement faire son pipi. Elle n’a jamais fait d’erreur ! Cela est dû, je pense, au fait qu’elle a fait sur papier durant ses 5 premiers mois où elle était auprès de sa maman, de ses frères et sœurs chez Monique DURUPT. La maman faisait sur papier, ses chiots l’ont imitée.

PIN UP DES POUPONS FRISES,  qui nous a quittés à l'âge de 13 ans et demi en 2012, par contre, n’a jamais appris sur papier. Elle est arrivée chez nous à onze mois et n’a rien voulu savoir. Nous la sortions donc un minimum de quatre fois par jour. Juste pendant ses trois grossesses, avant de devenir une petite maman retraitée, elle acceptait de faire pipi la nuit sur serpillière. Une fois les petits nés, elle refusait ! Pin Up s'en est allée en 2012 à 13 ans et demi.

Pour notre BISCOTTE, lisez attentivement notre paragraphe : Murmurothérapie, calinothérapie.

Pour toutes nos autres petites femelles, arrivées, comme Ondine à deux mois, elles ont appris à faire sur journaux légèrement imbibés comme indiqué plus haut. Le journal placé tout près de la corbeille, et avec les encouragements indiqués. Il leur a fallu atteindre les quatre à cinq mois pour être totalement propres et fiables.

Bien sûr, à l’extérieur, tous ces toutous se comportent tout à fait normalement et pissent de multiples fois. Mais comme je vous l'écrivais plus haut c'est venu progressivement. Il faut toujours de la patience pour tout.

Nouveauté 2011  Voir le parc en photo sur la page spéciale "parc"

retour à la liste des articles

Électricité statique :

Pour pallier un peu d'électricité statique et peigner quand même efficacement, on peut tremper le peigne dans l'eau froide, l'égoutter et puis peigner les poils.

Cela fait tomber immédiatement l'excès d'électricité statique. Il faut retremper le peigne et l'égoutter autant de fois que nécessaire. Prévoir un petite cuvette d'eau sur la table de toilettage à portée de main par commodité. Fort peu mouillé le poils sèche très très vite.

Selon que l'on habite telle ou telle région, on fait le shampooing et l'après shampooing qui conviennent pour que le démêlage soit aisé.( voir Bain , traitement du poil)

Pour nous qui habitons l'Alsace, nous avons pris des vacances en Savoie, en Normandie et en proche banlieue parisienne.

En Savoie à 1100 m. d'altitude et plus, au bout de 2 jours, ça a été l'horreur pour le poil, la poussière des chemins a rendu le poil électrique, gorgé de poussière et indémêlable.

Dans ce cas ne pas hésiter à relaver, et à changer le dosage en ajoutant un maximum d'huile et de crème nourrissante. Après un temps de pose, bien rincer comme d'habitude. Si après 5 jours cela redevient électrique il faut refaire la même chose et modifier encore le dosage.

En Normandie, plus humide, aucun problème, alors qu'en région parisienne on rencontre assez souvent des problèmes d'assèchement du poil.

Par avance avant d'aller dans ces régions on insiste en surgraissant.
Généralement les promenades dans les chemins de terre très sèche agissent comme un shampooing sec sur le poil et le décapent.

Si on peut prévoir le type de lieu de promenade on peut agir sur le poil à l'avance.
Au moment ou l'on voit que le poil devient incoiffable il n'est pas agréable d'utiliser une pulvérisation d'eau additionnée d'huile : cela va aider à démêler sur le moment, mais le lendemain le poil va attraper plus de poussière et se dessécher d'autant plus vite, il vaut mieux relaver le poil et le nourrir. 

retour à la liste des articles

Embonpoint : (poids idéal) :

Il existe un geste tout bête, mais fiable à 100%, que tout maître aimant devrait pratiquer régulièrement sur son toutou adoré :
C’est tâter les côtes de son petit chéri.

Les shih tzus sont des chiens gourmands. S’ils marchent beaucoup tous les jours augmentez un peu la nourriture. . S’ils se promènent très peu diminuez la ration, toujours en tâtant les côtes de temps à autre.

Jusque vers deux ans le jeune chien a besoin de manger beaucoup, mais c’est ce que vous sentirez sous vos doigts en tâtant ses côtes qui vous renseignera sur son équilibre pondéral.
Pour les chiens stérilisés, diminuez d’emblée les rations et tâtez souvent les côtes.

Les conseils de quantités qui figurent sur les paquets de croquettes sont à adapter à chaque chien. Tâtez les côtes et vous saurez si vous donnez trop, ou pas assez, ce qui serait étonnant les fabricants de croquettes n’y ayant pas intérêt.

De manière générale ne donnez jamais de friandises, tenez vous en aux récompenses pour les pipis ou autres choses obtenues et déduisez les de la ration journalière.

retour à la liste des articles

Empoisonnements : Dangers mortels:

Sont concernés :

Cette liste n’est pas limitative. Centre antipoison téléphone

Si vous vous apercevez de l’ingestion d’un de ces produits ou objets, précipitez-vous chez un vétérinaire le plus proche afin qu’il fasse vomir votre chien. Ils possèdent des produits vomitifs très efficaces. Dans tous les cas précipitez vous chez le vétérinaire, il mettra tout en œuvre pour sauver votre chien. Ne tentez rien par vous même, vous risqueriez de le tuer.

retour à la liste des articles

Epilation :

épilation des oreilles du shih tzu  Épilez régulièrement tous les poils qui encombrent les pavillons des deux oreilles et les conduits avec une pince à épiler ou les doigts Votre chien s'y habituera très bien et ne réagira plus très vite. (d'autant mieux que vous aurez commencé dès son plus jeune âge et avec une petite récompense). (voir photo ).
Vous éviterez ainsi certaines otites et les épillets (voir ci dessous) ou autres végétaux qui descendent dans les conduits, menés par une forêt de poils dans lesquels ils s'accrochent. C'est alors l'intervention vétérinaire assurée et de terribles douleurs.

retour à la liste des articles

Épilepsie :

S'il est bien une maladie qui panique, effraie, horrifie et engendre une appréhension perpétuelle suite à la première crise chez tout propriétaire d'un chien, c'est l'épilepsie.

Aucune race de chiens n'est épargnée par ce risque. Chez les petits chiens dont nous parlons le plus sur le site : les bichons Maltais, les Yorkshires, les Shih Tzus, les caniches, les Spitz nains, les bichons Havanais, Frisés tous peuvent en être atteints. En général les premières crises commencent entre deux et cinq ans, mais cela peut aussi commencer à l'âge de deux mois.

L'épilepsie est le résultat d'une décharge électrique anormale, imprévisible et trop forte, mais qui ne va pas durer, dans le système nerveux central.

Cela donne différents symptômes : des convulsions et une perte de connaissance, précédés parfois de tremblements, les crises durent de quelques secondes à quelques minutes.

Souvent une crise peut se dérouler pendant le sommeil du chien et passer inaperçue. (Mais cependant plus vite le chien sera sous traitement et plus vite les crises ralentiront. Si ce n'est pas le cas on aura plus de mal, avec du retard, à mettre en place un traitement efficace.)

La phase qui suit cette crise est caractérisée par de la fatigue, éventuellement de la léthargie et de la désorientation. Cette phase peut durer de quelques minutes à quelques jours.

Chez les petits chiens dont nous parlons les deux sexes peuvent être atteints.

L'hyper activité, les émotions à répétition, l'excitation à outrance, l'agitation sans repos, des périodes de stress (dont vous pouvez ne pas avoir conscience), les différentes périodes sexuelles du cycle des femelles, le manque de sommeil, la peur des orages, des pétards, de la foule bruyante, une forte fièvre suite à différentes maladies, une intoxication, une tumeur du cerveau, une atteinte hépatique, de l'ypoglycémie, de l'hypocalcémie, de l'ydrocéphalie, des causes héréditaires et congénitales peuvent engendrer une première crise. Selon l'âge du chien lors de la première crise le vétérinaire orientera ses recherches vers l'une ou l'autre des causes décrites ci-dessus prioritairement.

Il est préférable de faire stériliser les petites femelles épilptiques.

Une crise se manifeste souvent par une perte complète de conscience. Mais des fois le chien reste conscient. Le chien tombe couché sur le côté. Les pattes s'étendent, raides, puis se mettent à pédaler, ou un symptôme sans l'autre. La respiration est irrégulière.Ces crises peuvent engendrer des vocalises en fin de crise, de la peur, une émission d'urine ou de selle, des mâchonnements, des mordillements, un désir d'être tout contre son maître, ou au contraire une recherche d'isolement.

La fréquence des crises peut être dans les cas graves de plusieurs par jour à seulement une par an, ou une tous les deux ans dans les cas très légers.

Vous devez bien être persuadés que lors du déroulement d'une crise de votre petit chien adoré vous ne pouvez rien faire. Ne le touchez pas, ne le soulevez pas. Laissez la crise se dérouler jusqu'au bout sans intervenir. Veillez juste à ce qu'il ne se cogne pas contre quelque chose qui pourrait le blesser. Ensuite, selon son attitude vous pouvez lui parler doucement, le caresser calmement, le câliner s'il le supporte. Puis vous l'emmenez chez le vétérinaire principalement si c'est une première crise.

Lors de la première crise de votre petit chien, si vous en avez le réflexe précipitez vous sur votre téléphone pour filmer la crise, ne cédez pas à la panique, il n'y a rien que vous puissiez faire pendant la crise. Assurez vous qu'il n'y a pas d'objets dangereux tout près du corps allongé contre lequel il pourrait se blesser lors des convulsions. Si vous arrivez à filmer le déroulement de la crise vous pourrez montrer très exactement ce qui s'est passé à votre vétérinaire chez lequel vous aller emmener votre petit toutou dès que la crise sera passée.
Il est extrêmement important que le vétérinaire puisse voir par lui même le déroulement de la crise pour en évaluer la sorte et la gravité et cela lui donnera la possibilité de cibler le traitement avec exactitude.

Si vous n'avez pas le réflexe de filmer, ce que nous comprenons fort bien vu l'affolement qui vous saisit devant cette souffrance sous vos yeux, regardez au moins votre montre pour indiquer exactement le temps qu'aura duré la crise. Essayez de décrire comment elle s'est déroulée le plus précisément possible. N'exagérez pas le temps ni ce que vous avez vu, essayez de coller au plus près de la vraie réalité, c'est ce que vous demandera le vétérinaire en vous interrogeant très précisément. Cet interrogatoire et la précision de vos réponses est extraordinairement utile pour cerner la nature de la crise et prescrire un premier traitement.

Les questions qui vous seront posées sont :

Si vous le pouvez filmez aussi l'après crise afin que le vétérinaire se rende compte de l'état dans lequel se trouve votre chien après sa crise.

D'autres questions vous seront posées :

Est il bien correctement vacciné, contre quoi et à quelle date les dernières vaccinations ont elles été faites ?

Que mange t'il ?
A t'il subi un éventuel traumatisme ?
A t'il pu absorber des produits toxiques ?
A t'il maigri récemment ? Dort il bien ? Incontinence urinaire, ou non ? Est il en bonne forme ? Est il fatigué ?

Une crise convulsive peut être le signe d'une maladie non déclarée d'où l'importance de l'examen clinique et neurologique. L'examen du fond de l'oeil peut être très révélateur.
On fait en général ces examens 48h après la crise. Trop près de la crise les résultats peuvent être faussés.

On va aussi faire une hématologie, une biochimie et des analyses urinaires dont les résultats donneront le point de départ pour le suivi médical du petit chien. Des radiographies de thorax et d'abdomen peuvent mettre en lumières des métastases. on peut également envisager une ponction de liquide céphalorachidien, un électroencéphalogramme également.
Tous ces examens ont un coût important qu'on accepte, ou pas.

Ensuite il faut être bien conscient que le traitement mis en action ne guérira pas son petit chien mais limitera dans la limite du possible la fréquence et l'intensité des crises. Il ne faudra jamais diminuer le traitement sans avis vétérinaire, car cela pourrait réactiver les crises.
Ensuite ce traitement, quel qu'il soit, a des effets secondaires, principalement sur le foie. Il faut donc parler du "bénéfice-risques" qu'il y a à le prescrire et à le maintenir. Parfois, selon le traitement, des effets secondaires se produisent très vite puis régressent.

Il est très important de beaucoup faire parler le vétérinaire pour savoir ce qu'on donne, pourquoi, comment cela agit, et quels avantages on va en retirer. De prime abord on va essayer d'espacer les crises pendant un maximum de temps par exemple.

Le traitement doit être donné avec la plus grande régularité. Tous les changements qui interviennent dans votre vie quotidienne tels que des déménagements, départs en vacances, rendez vous divers, réceptions chez vous ou ailleurs, bouleversements divers ne doivent jamais vous faire oublier l'heure à laquelle il est impératif de donner son traitement à votre petit chien. Vous devez vous organiser avec vos proches pour qu'il y ait toujours quelqu'un qui assure! Sinon votre petit risque aussitôt de faire une nouvelle crise et d'en refaire d'autres dans la foulée.

Tenez, par exemple, un journal où vous décrirez les crises, les après crises, leurs dates, leurs horaires, et la description précise de chacune d'elle afin de fournir ces renseignements précieux à votre vétérinaire.

Le traitement fait le plus souvent appel à des produits à base de phénobarbital ou de bromure.

Le phénobarbital est relativement sûr, efficace et peu cher. ses effets secondaires sont son effet sédatif et sa toxicité sur le foie.

Le bromure est également relativement sûr, efficace et peu cher et la plupart de ses effets secondaires sont réversibles avec une diminution des doses. son action est également sédative.

L'ajout du bromure au traitement à base de phénobarbital apporte une notable diminution du nombre de crises, et permet en général une diminution voire l'arrêt du phénobarbital. Il présente une molécule de choix pour les petits épileptiques qui souffrent de troubles hépatiques.

Des produits à base de primidone sont aussi efficaces mais l'effet toxique sur le foie est beaucoup plus important.

On utilise aussi des produits à base de phénytoïne, d'acide valproïque et des benzodiazépines qui ont une faible durée d'action.

Le surpoids du petit chien peut contribuer au peu de résultats d'un traitement!

Le vétérinaire vous remettra certainement un traitement à base de diazépam à injecter dans le rectum en cas de crises fortes et répétitives. Cela vous permettra de diminuer le nombre de ces crises qui peuvent être d'un effet fatal si l'on n'agit pas vite avec le produit adéquat, et cela vous évitera une visite en urgence chez votre vétérinaire.

Là encore et toujours on doit envisager le coût du traitement, le coût du suivi médical, des différents examens, et surtout bien donner le traitement quotidien.

Cela peut aussi vous limiter dans vos voyages, vos sorties, tout votre mode de vie peut être remis en cause. il faut en prendre conscience .
Mais à partir du moment où votre vétérinaire a trouvé le médicament qui espace les crises pour un maximum de temps, celui qui a le moins d'effets secondaires sur l'organisme de votre petit chien, celui ci peut vivre de très nombreuses années durant et très agréablement. S'il n'y a pas eu de crise pendant deux ans on peut envisager une diminution du traitement. Si les crises recommencent dans les 6 mois on reprend le traitement comme avant.

Pour écrire ce texte je me suis entièrement inspirée de la thèse du Docteur Adeline FRONTINI de Maison Alfort.
Lien vers son site : http://epilepsie.vet-alfort.fr 

retour à la liste des articles

Épillets :

Voir le témoignage de Madame CLOTILDE (graminée commune dans les prairies, les champs, et les pelouses de mai à septembre) Cliquez sur la petite photo pour voir en grand cette graminée qui a une forme pointue, et qui va se loger soit :

Alerte DANGER, une visite urgente chez le vétérinaire s'impose.

Prévention : Essayez d'éviter les endroits où se trouvent ces graminées.
Facile à dire mais pas à faire ! On en trouve même en ville, lorsque les pelouses sont tondues, la tondeuse en projette sur les trottoirs et votre chien peut en attraper un ou plusieurs.

Il est donc important de vérifier après chaque promenade si rien n'est logé dans les pattes, dans les oreilles, et partout ailleurs !

Aussi il est très important d'entretenir régulièrement le conduit auditif en épilant les poils superflus. Ainsi l'épillet a moins de facilité pour "monter", et il est plus facile à voir puisqu'il n'est pas dissimulé par les poils. De même, les espace inter-digitaux doivent être régulièrement coupés en demandant à votre toiletteur une coupe "anti-épillet", si vous ne le faites pas vous même.

retour à la liste des articles

Éponge « les chiens entre eux » :

Non je ne pense pas là aux éponges que je conseille pour prélever le shampoing et l’après shampoing sans en perdre une goutte, et qui lavent parfaitement, ainsi imbibées, les poils de nos toutous.

Je pense à nos Bichonnes Maltaises et à nos Shih Tzus

Quand Hermine, toute petite Bichonne Maltaise de 10 semaines est arrivée chez nous, Éponine , Bichonne Maltaise elle aussi, avait deux ans et était très dominante. Elle l’a accueillie comme une maman et de suite Hermine a tout copié de ses manières. Comme une éponge elle a appris rapidement à faire la fête, à marcher en laisse sans tirer, à ne jamais aboyer après d’autres chiens et gens, à faire pipi dans le bac à pipis, à se coucher là où c’était permis, un rêve !

Ça a été encore plus évident lorsque Texie est arrivée. Elle avait 5 mois et était très peureuse. Dès qu’elle a vu Ondine elle l’a idolâtrée. Ondine extrêmement dominante s’est laissé faire ! et y a pris goût très vite, à 4 ans elle a joué à la maman. Et comme une éponge, Texie très soumise a tout copié :

Ondine étant une vraie chienne de relations publiques aime tout le monde, tous les enfants, bien que très peureuse Texie s’est forcée à s’avancer vers les gens qui caressaient Ondine , et petit à petit, en un an à peu près, elle a vaincu sa peur, a accepté les caresses sans reculer et les a même sollicitées. Cela a été une des grandes réussites d'Ondine .

Bien sûr avec l’exemple d'Ondine marchant à la laisse courte, contre le pied de son maître, sans jamais s’en éloigner, Texie a su accepter laisse et collier, et marcher comme Ondine dès la première sortie, c’était presque ahurissant de voir cela.

Au début Texie se promenait la queue trainante, avec l’habitude de marcher tout contre Ondine, à son rythme, et en l’imitant pour tout, sa queue s’est magnifiquement redressée pour ne plus faiblir.

Comme une éponge elle s’arrête dès qu’Ondine s’arrête pour sentir des odeurs, elle urine et c’est immédiatement couvert par Ondine. Si Ondine freine, elle freine. Si Ondine n’a pas envie de sortir, Texie non plus.

Ondine aime bien marcher, elle manifeste très rarement de la fatigue lors de nos promenades, Texie a fait pareil et est devenue une bonne sportive. Maintenant c’est Biscotte qui mène le train et Texie qui la suit.

Comme Ondine n’aboie jamais après quiconque, Texie garde un silence total.

A la maison Texie se couche très souvent tout contre Ondine, elles passent des nuits entières ainsi.

En prenant de l’âge de temps à autre Ondine tremble, on n’arrive pas à trouver d’explications, mais devinez qui trouve intelligent de trembler aussi, c’est Texie ! Ondine a peur de l’orage et des pétards, hélas Texie s’est mise aussi à en avoir peur, ça c’est le côté négatif !

Heureusement Texie copie aussi le dynamisme de Biscotte, ses jeux, sa joie de vivre, c’est encourageant parce que Ondine approche de ses 12 ans et parti comme c’est parti Texie pourrait bien commencer une dépression nerveuse. à sa mort.

Par contre Pin Up n’a jamais été une éponge, pour rien, trop personnelle, trop indépendante, pour tout elle va à son rythme et ne fait que ce qui lui plait, c’est un peu l’exception qui confirme la règle des trois, Ondine, Texie et Biscotte, plus les Bichonnes Maltaises. Notre King Charles était comme est Pin Up  , totalement personnelle, réservée et indépendante.

Conclusion, quand on a un premier chien très bien éduqué, il va éduquer les suivants avec succès. Lisez bien tous nos conseils pour réussir l’éducation de votre « ainé ». Sinon, bonjour les problèmes. (écrit en avril 2010)

Eponine nous a quittés en 2002 à 13 ans et demi. Hermine nous a quittés en 2005 à 13 ans et demi. Fergie nous a quittés en janvier 2004 à 13 ans et demi. Pin Up nous a quittés en 2012 à 13 ans et demi. Ondine nous a abandonnés en 2015 à 16 ans et 7 mois.

retour à la liste des articles

Éponge « votre chien et vous» :

Dans le cas où vous n’avez pas comme nous plusieurs chiens il est évident que votre petit chien sera une éponge de vos émotions.

Il apprendra extrêmement vite à vous observer et à vous déchiffrer. A mon sens c’est merveilleux de le voir nous scruter tout le temps et de tirer toutes les bonnes déductions qui s’imposent. Son observation commence dès le premier jour, on l’a retiré de sa fratrie il n’a plus que vous et vous allez devenir son unique repaire, pour tout, jusqu’à ce qu’il soit adulte, totalement bien élevé et plus autonome.

Néanmoins si vous êtes soucieux il vous tournera autour pour vous dire de cesser d’être préoccupé et de vous occuper de lui. Il vous suggèrera de jouer avec lui, cherchera les caresses, bref fera tout pour vous distraire de vos pensées.

Si vous êtes heureux, joyeux, alors là, le bonheur, il fait le foufou, ou la fofolle, il court, il saute, même il jappe si c’est permis, il extériorise sa joie de vivre et de la partager avec vous. Evitez de montrer trop d’excitation souvent, votre chien serait dans la même disposition et cela en deviendrait énervant pour tous.

Si vous vous sentez patraque, ou carrément malade, dès que vous serez assis dans un fauteuil ou un canapé, il sautera dessus pour se lover contre vous et vous faire des mamours, il vous calmera, vous réconfortera, puis restera immobile et bien sage à vous communiquer sa douce chaleur réconfortante. Et si vous avez des rhumatismes , ou mal au ventre, une petite bouillotte à 39°ça fait vraiment du bien.

Si vous vous sentez énervé, en colère même, mais pas contre lui, il ira quand même se coucher sagement dans son couffin d’où il ne cessera de vous observer pour voir comment tourne votre humeur. Si vous parlez nerveusement au téléphone il sera en alerte, cherchant à comprendre ce qui vous met dans cet état.

Mais si un sourire éclaire votre visage, fin d’alerte, il peut sauter du couffin et revenir vous voir de près et vous solliciter.

C’est fou ce qu’il sait que tout va bien quand il vous voit sourire, rire. Il lit en vous à livre ouvert.

Si par malheur vous avez peur pendant un orage je vous conseille fortement de le cacher, sinon votre petit chien va tout de suite avoir peur lui aussi, et c’est pour la vie qu’il se terrera sous les meubles, ou vous griffera les jambes pour que vous le preniez dans vos bras. Toutes choses qu’il ne faut pas laisser se déclencher une seule fois.

Si les pétards vous font peur, pareil, restez chez vous tranquillement, ne l’emmenez surtout pas dehors pour le feu d’artifice du 14 juillet, et pour le soir du 31 décembre (surtout en Alsace où ça craque de partout), donnez lui par avance des granules homéopathiques de Phosporus 9ch et de rhododendron 9ch, 5 granules de chaque, une fois par jour les 10 granules en même temps, plusieurs jours de suite avant le 31 décembre, afin qu’il soit calmé.

Si lorsque vous le promenez, en ville, à la campagne, vous appréhendez de croiser d’autres chiens, que vous le tenez tout près de vous, ou même que vous le prenez dans vos bras, il va être persuadé très vite que tous ces chiens sont dangereux pour lui et il va réagir, hélas immanquablement, en manifestant de l’agressivité, des aboiements envers tous. Alors que de nature il n’est absolument pas agressif. Donc réfrénez vos craintes, laissez le s’approcher des autres chiens, les flairer, avoir des attitudes convenues, amicales, joyeuses, de soumission, de dominance. En agissant ainsi, en prenant sur vous, vous en ferez un petit chien très épanoui.

Et puis franchement on voit très bien quand on va croiser un chien si l’attitude de ce chien est agressive, méchante, ou si c’est seulement de la curiosité, un désir de faire connaissance.

Donc observez bien de loin, et, si cela ne vous plait pas, traversez ou éloignez vous assez, tout simplement.

En conclusion essayez de maitriser un maximum les émotions diverses que vous ressentez. Lui les ressentant instinctivement, sans pouvoir se les expliquer, si c’est trop intense cela peut se traduire par des vomissements, ou simplement des nausées, de la perte d’appétit, par le désir de se faire tout petit sous les meubles, il peut ainsi frôler la dépression nerveuse.

retour à la liste des articles

Erreurs à éviter (petit résumé) :

spitz Il vaut mieux éviter d'aller choisir son chiot le soir tard. Vous serez certainement fatigués et moins enclins à tolérer les pleurs du bébé coupé soudainement de sa fratrie et totalement chamboulé. Prévoyez plutôt de faire cet achat important un samedi matin de bonne heure, en ayant fait vos courses le vendredi, et en évitant de vous engager pour des obligations qui vous éloigneraient de votre domicile.

bichon frisé Il n'est pas souhaitable de ramener ce chiot et d'aller travailler dès le lendemain en le laissant seul et en se disant qu'on pourra l'éduquer entre midi et treize heures et le soir quand on rentre fatigué et qu’il y a mille choses urgentes à faire.

L'éducation d'un chiot est un travail à temps plein. Il sera plus judicieux de le chercher au début de vos grandes vacances pour avoir le temps de lui apprendre les bonnes bases de cohabitation avec vous et de lui enseigner une séparation qui sera acceptée lorsque vous reprendrez le travail et de lui apprendre en premier une propreté parfaite.

Le bébé que vous ramenez a vécu ses huit premières semaines dans une nurserie bien chauffée si c'est en hiver. Il ne faut surtout pas l'exposer au froid dans vos bras, mettez le sous votre manteau bien au chaud contre vous. Ne le laissez pas sur le siège arrière de la voiture en liberté, mettez le dans une cage de transport dont le fond sera garni d'une serviette éponge. Et chauffez bien la voiture. Un coup de froid, un rhume, une toux sont vite attrapés.

Ne croyez pas qu'un chiot de 8 semaines ou plus s'éduque seul à la propreté, rien n'est inné dans ce domaine. Lisez bien nos conseils sur ce sujet. Une éducation bien menée, calmement, avec atteinte de cécité quand c'est nécessaire donne d'excellents résultats.

Tant que tous ses rappels de vaccins n'ont pas été faits ne le posez pas sur un trottoir histoire qu'il se dégourdisse les pattounes. Attendez 15 jours après le dernier rappel de vaccins pour le faire enfin en toute sécurité.

N'oubliez jamais la date de rappel de ses vaccins, c'est vital pour votre chiot comme pour votre petit chien, pendant toute leur vie. D'autant que ces rappels donnent lieu à une consultation vaccinale qui permet au vétérinaire de constater que tout va bien ou, au contraire, qu'il y a une anomalie à soigner et peut être à suivre.

shih tzu chiot

N'omettez jamais de consulter votre vétérinaire en cas de :


D’une manière générale tout ce qui est inhabituel doit vous alerter.

chiot spitz

N'oubliez pas d'habituer votre chiot au port du collier et apprenez lui àmarcher en laisse d'abord dans votre appartement puis dehors. Sans éducation appropriée votre chiot tout fou, libre dehors, sans idée d'obéissance, risque fort de finir sous les roues d'une voiture. Idem pour votre petit chien mal éduqué.

Ne ratez pas son premier aboiement, "NON! tu te tais, NON, tu n'aboies pas", et les suivants. Même si les tout premiers peuvent être attendrissants et amusants. Sinon votre petit chien aboiera pour tout et n'importe quoi vous mettant sur les nerfs pour les 15 années suivantes.

Ne laissez pas votre tout jeune chien prendre une place exagérée qui lui donnera la certitude que c'est lui le chef de votre groupe. Résultat vous serez malheureux, il sera malheureux et votre vie commune sera un grand malentendu. Il faut de l'autorité, de la cohérence dans votre éducation.

chiot Yorkshire

Ne vous laissez pas attendrir par votre petit chien qui réclame quand vous déjeunez, à table, dans votre fauteuil, votre canapé ! Une indifférence totale à son attitude finira par le décourager totalement.

Ne donnez jamais de chocolat qui contient de la théobromine, mortelle à dose assez faible pour tous les chiens, ni de sucre ou d’aliments sucrés, préjudiciables à leur santé. D’une manière générale donnez des croquettes de bonne marque, adaptées à l’âge en cours et évitez de donner notre nourriture pour humains chiot Yorkshire

N’abandonnez jamais votre chien dans votre voiture à l’ombre en été, le soleil tourne si vite qu’en quelques minutes il risque de mourir de chaleur dans d’affreuses souffrances.

Ne laissez jamais vos petits enfants seuls avec un chiot ou un petit chien. Ils peuvent, sans le vouloir, sans le savoir, lui faire très mal, le chien n’aura alors que la morsure pour les faire reculer, et cela ne sera pas de sa faute.


La liste n’est vraiment pas exhaustive, et chaque expérience étant personnelle n’hésitez pas à nous faire part d’autres erreurs à éviter absolument.

retour à la liste des articles

Escaliers :

Bien sûr, dès que les chiots ont l’autorisation de sortir dans la rue, une fois tous leurs vaccins opérationnels, ils sont confrontés aux descentes et montées des trottoirs. Au début ils prennent leur élan et font des bonds tout à fait disproportionnés par rapport à la hauteur du trottoir. C’est mignon et rigolo à voir. Puis, au fil des semaines ils deviennent bien plus précis et franchissent ces obstacles sans y penser, avec facilité.

Malgré cet apprentissage à l’extérieur tout n’est toujours pas parfait et naturel à l’intérieur.

Les maisons à étages et les appartements Duplex sont courants de nos jours et donc l’apprentissage de la montée et de la descente des escaliers fait partie du « travail d’éducation » des maîtres.

Tous les chiots sont loin d’être égaux devant cet apprentissage :
Vous avez les chiots téméraires naturellement qui sont prêts à faire des roulades pour arriver à descendre les marches d’un escalier à toute vitesse.

Ce n’est pas l’idéal vous vous en doutez car ils risquent de se rompre le cou avant de savoir le faire. Personne ne le souhaite. Quand vous vous rendez compte que vous avez un cascadeur mettez une solide barrière en bas des marches, et une en haut de l’escalier.

Pour ce style de chiot vous lui ferez faire l’apprentissage marche par marche en vous asseyant sur une marche à côté de lui et vous l’encouragerez à descendre posément, avec une mini récompense, et des félicitations joyeuses à chaque marche descendue ou montée. Vous-même l’accompagnez en vous asseyant sur une marche après l’autre afin d’être toujours à côté de lui, prêt à le rattraper.

Mais ne le laissez pas monter ou descendre seul avant qu’il ait pris de l’assurance et qu’il ait vraiment la force de franchir toutes les marches en une seule fois. S’il est fatigué au bout de 4 marches et seul, il peut paniquer et tomber.

A 6 mois en général c’est acquis.

Mais chaque chiot est un cas particulier et vous en avez qui, à 8 mois, ont toujours peur de se lancer. Ce ne sont pas du tout forcément des chiots peureux, simplement là ils sont remplis de crainte. Avec la façon de faire ci-dessous en général cela s’arrange très vite. A vous de prendre le temps de lui apprendre comment faire.

Pour lui apprendre la descente :

Vous vous placez en bas des marches, accroupi. Vous placez votre chiot deux marches au dessus et vous lui proposez un petit jouet qu’il adore, vous vous reculez, toujours accroupi, en le lui tendant de façon bien tentante.

S’il se décide à venir enfin vous le récompensez d’une petite séance de jeux.

S’il ne vient pas vous déposez au sol une petite croquette qu’il aime et vous vous éloignez en l’appelant.

S’il ne se décide vraiment pas, puisqu’il est sur la deuxième marche, déposez le jouet et la croquette sur la première marche

Et déposez une autre croquette et un autre jouet sur le sol, et éloignez vous hors de sa vue.

S’il réussit cet exercice, à un autre moment vous essayez la même chose en le posant sur la troisième marche, et ainsi de suite. Mais bien sûr une ou deux fois par jour seulement et vous déduisez les croquettes de récompense de sa ration journalière !!!!!!

S’il continue à paniquer posez le sur une marche, mettez lui les pattes avant sur la marche du dessous, puis posez y ses pattes arrières, et ainsi de suite posément. Gentiment, sans énervement, éventuellement avec une petite croquette de récompense pour l’encourager.

Pour lui apprendre la montée :

Vous placez le petit jouet sur la première marche, ou la deuxième en faisant jouer le pouic pouic pour l’attirer, puis, selon le bon résultat vous mettez un jouet sur les marches supérieures.

Assurez bien son arrière au cas où, en se retournant sur la marche, il risquerait de tomber. Rien de négatif ne doit se produire sous peine de le marquer durablement.

Si malgré tous vos exercices votre petit chiot ressent toujours la même panique je vous propose de le prendre dans vos bras pour la descente des escaliers, son dos ne s’en portera que mieux. . Et peut être qu’un jour il essaiera de lui-même.

Car le risque que court un chiot qui devient grand et qui monte et descend des dizaines de fois par jour un escalier c’est la hernie discale, qui est si douloureuse et peut avoir des conséquences très graves.

Le souci qui se présente également très souvent c’est quand vous avez un escalier sans contre marche. Quand le chiot est petit et qu’il dérape facilement il y a un très réel grave danger de chute.

Faîtes les exercices en lui ayant mis son collier et sa laisse pour le maintenir au mieux, et ne le quittez pas de vue, ne vous éloignez pas.

Tant qu’il ne sait pas le faire à la perfection laissez une barrière en bas et une en haut de l’escalier. Mettez un filet de protection qui l’empêchera de se glisser entre les barreaux au début.

J’en profite pour attirer votre attention sur les paliers qui surplombent une pièce et dont le garde corps ou rambarde a des barreaux très écartés pour l’esthétique. Par précaution, pendant les premiers mois, mettez un filet bien tendu sur 60cm de hauteur, tout du long du garde corps.

retour à la liste des articles

 

Eviers :

(usage pour le bain dans un petit appartement) voir photos

retour à la liste des articles

Voir aussi :

La vie de tous les jours de nos petites chiennes : début en 2002, dernière page actuellement

Vous pouvez aussi signer notre "livre d'or"

Voir les magnifiques chiots à vendre chez Les Poupons frisés